Assurance emprunteur à 30 ans : tout ce que vous devez savoir

Romain Gerbet
Community manager

Tous les sondages menés ces dernières années indiquent la même chose : les jeunes sont de plus en plus intéressés par l’acquisition immobilière. D’ailleurs, d’après un sondage OpinionWay, 85% des locataires de moins de 35 ans veulent devenir propriétaires afin de se constituer un patrimoine immobilier.

De plus, un autre sondage (IFOP) indique que 67% des 25-34 ans désirent acquérir un bien immobilier dans les 5 ans à venir. En contrepartie, 35% des 25-65 ans estiment qu’il est plus difficile d’obtenir un crédit en 2021 par rapport à 2020.

Heureusement pour les emprunteurs de 30 ans, il est possible de profiter facilement d’une assurance de prêt à des conditions et à un tarif intéressants.

Assurance emprunteur à 30 ans : groupe ou individuel ?

30 ans est l’âge idéal pour se lancer dans un projet immobilier en réalisant un crédit immobilier auprès d’une banque. Surtout que c’est la période où l’on commence à fonder une famille.

À ce titre, il faut savoir que vous devrez souscrire à une assurance emprunteur. En effet, bien que facultative selon la loi, les banques obligent, bien souvent, sa souscription pour se couvrir en cas de nécessité.

Vous verrez alors que vous avez le choix entre 2 types d’assurances emprunteur : une assurance groupe et une assurance individuelle (ou délégation d’assurance).

En règle générale, les assurances groupe sont proposées par les banques et permettent de mutualiser les risques entre tous les emprunteurs tandis que l’assurance individuelle permet de profiter d’une couverture sur mesure.

Vous l’avez compris : il vaut mieux passer par une délégation d’assurance à 30 ans.

Les clés pour souscrire l’assurance emprunteur idéale à 30 ans

La plupart des personnes qui souscrivent un prêt immobilier et l’assurance emprunteur associée ne vont s’intéresser qu’au coût des cotisations. C’est effectivement important, mais cela ne suffit pas. Surtout qu’on ne sait jamais ce que nous réserve la vie. De ce fait, si vous vous engagez sur 20 ou 25 ans, il faut être sûr d’être suffisamment couvert pour constituer votre patrimoine immobilier en toute sérénité.

Il est donc important de s’intéresser autant aux garanties qu’aux exclusions de garantie de l’assurance emprunteur. Pour cela, il faut remplir avec exactitude le questionnaire de santé fourni par l’assurance (en mentionnant, par exemple, le fait de fumer, de faire du sport en compétition ou d’exercer une profession à risque).

Bien que cela puisse générer une surprime, vous êtes sûr que le remboursement du prêt sera pris en charge en cas de sinistre et de perte de revenus. Ainsi, en plus des garanties décès et PTIA, il serait peut-être judicieux de souscrire une garantie perte d’emploi ou ITT.

À savoir : les lois Hamon et Bourquin vous permettent de changer d’assurance emprunteur pendant la 1re année de souscription et à chaque date anniversaire. Vous voulez en savoir plus ? Les équipes Wedou sont à votre disposition pour vous conseiller et vous aider à trouver la meilleure assurance emprunteur au juste prix.


  • Sommaire

Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous