Assurance emprunteur et biologiste : les façons d’obtenir un contrat optimal

Romain Gerbet
Community manager

Comme le chimiste, le biologiste travaille essentiellement en laboratoire. Ceci étant dit, alors que le chimiste peut évoluer dans de nombreux secteurs, on trouve souvent le biologiste à l’hôpital ou dans les entreprises de l’industrie pharmaceutique et de la biotechnologie.

Parce qu’il est évident que le travail de biologiste comporte des risques, cela peut avoir un impact réel sur votre contrat d’assurance.

Nous vous disons tout ce que vous devez savoir à ce niveau.

Assurance emprunteur et biologiste : les dangers liés au métier

Être biologiste implique de manipuler au quotidien des substances dangereuses. Dont des organismes pathogènes avec un risque biologique plus ou moins important (un exemple parmi tant d’autres : la technicienne décédée de la maladie de Creutzfeldt-Jacob en décembre 2021).

Le biologiste peut aussi travailler au contact de produits chimiques corrosifs, explosifs ou incendiaires. Sans oublier les risques psychosociaux (stress lié aux manipulations délicates et aux conditions de travail), les troubles musculosquelettiques ou encore les chutes et glissades.

Tout cela est pris en compte par l’assurance emprunteur qui pourra proposer des conditions spécifiques en fonction de votre situation personnelle et professionnelle.

Assurance emprunteur et biologiste : risques et conséquences sur le contrat

Pour en apprendre plus sur votre métier et les éventuelles menaces associées, l’organisme financier vous demandera de répondre à un questionnaire de santé. Au sein de celui-ci, on pourra vous demander des informations complémentaires sur votre profession (les substances avec lesquelles vous êtes en contact, si vous avez déjà vécu des accidents de travail…).

En fonction de votre retour, l’assurance pourra vous couvrir, mais appliquera des exclusions de garantie et surprimes. Par contre, si elle juge que les dangers sont trop importants pour elle, il est possible qu’elle refuse de vous assurer.

Assurance emprunteur et biologiste : comment obtenir des conditions intéressantes ?

Certaines personnes ont essayé de mentir sur leur questionnaire de santé. C’est une erreur, car cela peut mettre en danger le prêt immobilier. Il est préférable d’utiliser les dispositifs légaux en vigueur.

Nous pensons évidemment aux lois Lagarde, Hamon et Bourquin qui facilitent le remplacement d’assurance à différentes dates-clés : avant la souscription de l’offre de prêt, tout au long de la première année de souscription et à chaque date anniversaire.

De plus, si vous avez des soucis de santé liés à votre métier de biologiste (ou non), il est possible d’avoir recours à la convention AERAS qui propose, entre autres, un droit à l’oubli pour certaines pathologies (dont de nombreux types de cancers).

Si besoin est, les équipes Wedou sont disponibles pour vous conseiller au mieux afin de vous aider à trouver le contrat optimal au prix le plus juste. Nous vous faisons profiter d’un accompagnement de qualité, à la fois humain et réactif. Contactez-nous pour en savoir plus.

  • Sommaire

Besoin d'aide ?

Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape. À vous de décider comment et quand !

Démarrer une conversation

Chatter avec un conseiller

Prendre rendez-vous

Planifier un rendez-vous