Assurance emprunteur et couvreur : comment profiter d’une couverture optimale ?

Romain Gerbet
Community manager

De toute évidence, le métier de couvreur comporte de gros risques. Il suffit de taper « couvreur accident » sur internet pour s’en rendre compte.

C’est d’ailleurs pour cette raison que les assurances emprunteurs intègrent cette profession dans la catégorie des activités à risque.

Qu’est-ce que cela implique pour la souscription de votre assurance emprunteur ? Et comment obtenir une couverture intéressante en tant que couvreur ? Nous vous disons tout.

Assurance emprunteur et couvreur : pourquoi est-ce difficile de trouver une bonne couverture ?

Le couvreur est le professionnel qui se charge de réparer la toiture d’une maison ou d’un bâtiment. Pour cela, il doit travailler en hauteur, à plusieurs mètres du sol. Mais ce n’est pas le seul risque lié au métier.

En effet, un couvreur peut porter des charges lourdes, adopter des postures contraignantes et manipuler des machines, outils et matériaux dangereux. Sans oublier le fait de travailler dans un environnement bruyant et d’être à la merci de la météo.

Tout ceci est connu des assurances emprunteurs qui vont le prendre en compte lors de la souscription d’un contrat. De ce fait, il n’est pas rare que les couvreurs professionnels se voient attribuer des surprimes, des exclusions de garantie ou bien un refus d’assurance si les risques sont trop importants.

Assurance emprunteur et couvreur : le questionnaire de santé

Pour évaluer la couverture optimale et la cotisation, l’assurance va vouloir en savoir plus sur vous. On vous demandera donc de remplir un questionnaire qui s’intéressera aussi bien à votre état de santé qu’à votre activité professionnelle et vos loisirs.

On peut ainsi vous interroger sur vos conditions de travail en tant que couvreur. Par exemple : la hauteur à laquelle vous travaillez, les produits que vous manipulez au quotidien ou encore les éléments de sécurité que vous utilisez.

Cela aidera l’organisme financier à connaître les risques liés à votre activité et à calculer un taux associé.

Attention à ne pas mentir sur votre questionnaire de santé : en plus d'entraîner une possible nullité de contrat, vous risquez une sanction financière et vous pouvez être puni pénalement.

Assurance emprunteur et couvreur : conseils pour souscrire un contrat adapté à vos besoins

Plutôt que d’essayer de tricher au niveau du questionnaire de santé, nous vous recommandons de passer par des moyens plus légitimes pour obtenir un contrat d’assurance plus optimisé.

Tout d’abord, sachez que vous n’êtes pas obligé de souscrire l’assurance groupe de votre banque. Vous pouvez, en effet, faire appel à un courtier avant la signature de votre contrat de prêt afin de trouver une délégation d’assurance plus adaptée à vos besoins.

De plus, même après la signature du contrat de crédit immobilier, la loi Hamon vous permet de changer d’assurance durant les 12 premiers mois et la loi Bourquin vous y autorise, ensuite, à chaque date anniversaire.

Pour en savoir plus ou vous faire aider, les experts Wedou sont à votre entière disposition.

  • Sommaire

Aide

Faq