Assurance emprunteur et hockey : les risques et les conséquences sur les garanties

Romain Gerbet
Community manager

Une étude publiée en 2014 révèle que le coût des blessures des joueurs professionnels coûte environ 200 millions de dollars par an à la NHL. Ce chiffre montre bien que le hockey est un sport à risque.

De ce fait, si vous indiquez à votre assurance emprunteur que vous pratiquez cette activité, il se peut que vous ayez quelques difficultés à profiter de conditions de couvertures optimales.

Nous vous disons tout sur la souscription d’un contrat d’assurance de prêt en tant que joueur de hockey (en vous apportant quelques conseils pour trouver l’assurance idéale au juste prix).

Assurance emprunteur et hockey : les risques de ce sport

Parce que le hockey est un sport de contact, au même titre que le rugby, les joueurs savent qu’il est difficile de sortir indemne d’un match. Entre coup volontaire pour arrêter un adversaire prêt à marquer ou blessures involontaires liées à une chute, à un coup de cross ou à la mauvaise trajectoire du palet, les risques sont réels.

Nous nous rappelons, en effet, de joueurs ayant subi de graves blessures (tranchage de gorge par un coup patin accidentel, défiguration due à un palet envoyé en plein visage, perte de doigt, commotion cérébrale…). La liste est longue.

Sans oublier les problèmes musculaires, les chutes et fractures liés à la pratique d’un sport de façon intensive.

Assurance emprunteur et hockey : conséquences sur le contrat

Évidemment, les assurances sont au courant de ces risques de blessure en pratiquant le hockey et peuvent appliquer des surprimes, des exclusions de garantie ou, dans certains cas, un refus d’assurance. Et cela concerne autant le hockey sur glace que toutes ses variantes (hockey sur gazon, street-hockey...).

Toutefois, il faut faire la différence entre une pratique du hockey en professionnel et en amateur. Si vous jouez entre amis de temps en temps, vous n’êtes pas obligé de prévenir votre assurance emprunteur (sauf si vous souhaitez être couvert contre les risques).

Par contre, si vous êtes licencié de la Fédération Française de Hockey et que vous participez à des compétitions, il sera nécessaire de l’évoquer sur le questionnaire partagé par l’organisme financier. Ne pas le faire pourrait entraîner une nullité de contrat ainsi qu’une absence de couverture en cas de blessure grave. 

Assurance emprunteur et hockey : les clés pour profiter de garanties optimales

Plutôt que de mentir sur votre questionnaire, sachez que vous pouvez vous servir des lois Lagarde, Hamon et Bourquin pour bénéficier d’une délégation d’assurance adaptée à votre situation personnelle.

La loi Lagarde permet, en premier lieu, de ne pas choisir le contrat groupe de la banque avant la signature du contrat. La loi Hamon, quant à elle, autorise la substitution d’assurance durant la première année tandis que la loi Bourquin facilite le changement d’assurance à chaque date anniversaire.

Vous voulez en savoir plus ? Profitez de l’expertise du courtier d’assurance 100% en ligne Wedou.

  • Sommaire

Besoin d'aide ?

Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape. À vous de décider comment et quand !

Démarrer une conversation

Chatter avec un conseiller

Prendre rendez-vous

Planifier un rendez-vous