Faites jouer la concurrence pour assurer votre crédit immobilier !

Assurance emprunteur : comment faire jouer la concurrence ? 

Nombreux sont les particuliers ayant emprunté pour acheter un bien immobilier sans chercher dès le départ à obtenir les meilleures conditions d'assurance du prêt. Celle-ci est pourtant un élément essentiel du crédit. Limitée à la durée du prêt, l'assurance-emprunteur garantit son remboursement total ou partiel en cas de décès. Elle vous permet de profiter des garanties d'assurance de personnes couvrant les risques d'incapacité de travail, d'invalidité, voire de perte d'emploi.

Mais il n'est pas trop tard pour optimiser ce volet. Car, en période de  taux d'intérêt toujours très bas , l'assurance pèse lourd dans le coût global du crédit, 30 % en moyenne. La loi vous autorise à résilier cette assurance même si votre contrat est ancien.  C'est un droit qui a été récemment réaffirmé par le Conseil constitutionnel . Qui a intérêt à agir ? Comment s'y prendre ? Etat des lieux.

Suis-je concerné par le droit de changer d'assurance emprunteur?

Depuis le 1er janvier 2018, tous les emprunteur assurés ont la faculté de résilier leur assurance-emprunteur, chaque année, à la date anniversaire du contrat. Et ce, quels que soient l'âge du prêt et sa durée. Lorsque vous êtes assurés par l'assurance "maison" de votre banque comme 88% des emprunteurs en France il est fort probable que vous ferez des économies ne changeant d'assurance.

Depuis des décennies l'assurance de prêt échappait à toute concurrence et les prix comme les garanties ne correspondent pas à la réalité économique et ne sont pas équitables. Bien souvent les commissions perçues par les banques sont excessives et peuvent entraîner le doublement du tarif au regard du juste prix.

Le chiffre d'affaire annuel de l'assurance emprunteur s'élève à 9 milliards d'euros et on estime qu'environ 4 milliard pourraient être restitués aux assurés chaque année. 12 millions de personnes sont concernées.

Si vous remboursez actuellement un crédit immobilier vous avez tout intérêt à vérifier si un changement d'assurance emprunteur ne peut pas vous faire réaliser des économies substantielles.

Quelles sont les économies possibles en changeant d'assurance de prêt?

Le coût de l'assurance-emprunteur peut varier du simple au quadruple pour le même profil, selon qu'il s'agisse d'une assurance groupe proposée par la banque ou d'une assurance individuelle prise auprès d'un assureur spécialisé. Changer d'assurance peut donc générer des gains très substantiels, de plusieurs milliers d'euros sur la totalité du crédit et faire grimper le pouvoir d'achat. Chez Wedou certains clients ont économisé jusqu'à 20 000 € !

Vous pouvez connaître très facilement votre économie potentielle en quelques clics ICI

Peut-on obtenir de meilleures garanties en changeant d'assurance de prêt?

Le banquier ne peut vous imposer de conserver son assurance, à condition que la nouvelle assurance retenue comporte, selon la loi, des garanties « au moins équivalentes » à celles du contrat groupe. Cela étant dit, la renégociation est souvent l'occasion de renforcer ses garanties tout en faisant des économies. Renforcer la quotité des co-emprunteurs, souscrire à une prise en charge des invalidités partielles, couvrir le risque de 'Burn Out ", prendre en compte les pratiques sportives sont autant de garanties nouvelles à intégrer dans son contrat d'assurance de prêt, non pas pour sa banque, mais avant tout pour se protéger soi et ses proche .

Chez Wedou, une offre équivalente, conforme aux exigences, de votre banque vous est automatiquement proposée et Wedou se charge de trouver, pour vous, la meilleure offre grâce à ses algorithmes. Mais l'équivalence n'est pas toujours suffisante et Wedou impose à ses partenaires un socle de garanties qui renforce automatiquement le niveau de protection à l'occasion du changement d'assurance de prêt dans 52 % des cas. Les petites lettres et les exclusions sournoises ne sont pas les bienvenues chez Wedou!

Comment procéder pour résilier l'assurance de son crédit immobilier?

Vous devez adresser une lettre recommandée avec AR en demande de résiliation à votre assureur au plus tard deux mois avant la date anniversaire du contrat. La notion de date anniversaire est longtemps restée ambiguë, mais elle vient d'être clarifiée par le CCSF (Comité Consultatif du Secteur Financier) : c'est la date de l'offre de prêt qui constitue l'échéance anniversaire annuelle de l'assurance de prêt.

Si vous avez contracté le prêt initial depuis moins d'un an, le délai de préavis pour lancer la résiliation est réduit à 15 jours. Dans cette hypothèse, votre assurance est en effet résiliable à tout moment pendant les douze premiers mois de vie du contrat à compter de la date signature de l'offre de prêt, puis à chaque date anniversaire du contrat (le préavis, comme précédemment évoqué, est alors de deux mois).

Au préalable à la demande de résiliation, vous aurez trouvé un contrat alternatif offrant a minima des garanties équivalant à celle du contrat initial mais moins cher. . Puis, vous devez obtenir l'accord écrit de votre banquier pour le substituer à votre assureur actuel.

Les banquiers ont 10 jours pour se prononcer sur la délégation et justifier précisément leur refus par rapport à une liste de critères permettant de vérifier si les contrats d'assurance offrent ou non des garanties équivalentes.

Conscient du frein que peut représenter la lourdeur des démarches de résiliation Wedou a développer une plateforme digital pour automatiser les changement d'assurance de prêt ouverts par la Loi Hamon et l'Amendement Bourquin.

Wedou prend intégralement en charge les démarches auprès de votre banque et de votre assureur. C'est même le seul acteur à le faire. La mise en place d'un nouveau contrat est immédiate et les formalités sont totalement digitalisées.

Alors n'attendez pas, exercez votre droit et faites jour la concurrence. Pour connaître votre économie 3 minutes suffisent .

Calculer mon économie