Wedou : une réponse à la crise du pouvoir d'achat.

Changer d’assurance de prêt immobilier : une solution pour le pouvoir d’achat

Pour sortir de la crise des gilets jaunes et améliorer le pouvoir d’achat, le gouvernement propose une série de mesures, à commencer par la baisse d’impôts. Cette décision est a priori une bonne nouvelle. Beaucoup de nos concitoyens voient en effet d’un bon œil une possible baisse de leur impôt sur le revenu. Cependant, savez-vous que changer d’assurance de prêt rapporte plus ? Et cela, sans rien toucher au budget de l’État ? Le gouvernement pourrait tout à fait prendre exemple sur Wedou…

La réponse du gouvernement à la crise des gilets jaunes

À moins d’avoir passé ces six derniers mois dans une grotte, vous le savez, le pays est secoué par la crise des gilets jaunes. Leurs revendications portent avant tout sur le pouvoir d’achat. Les manifestants réclament plus de justice sociale et fiscale. Trop taxés, mal considérés, ne pouvant plus vivre dignement de leur travail, ils crient leur ras-le-bol. 

Pour répondre à cette crise, le Président Macron a annoncé plusieurs mesures, dont une baisse d’impôt sur le revenu :

  • Cette diminution des prélèvements serait de 5 milliards d’euros,
  • Par la suite, le gouvernement en a, par l’entremise de son ministre de l’économie M. Bruno Lemaire, précisé les contours. Lequel a tout d’abord déclaré que la baisse annoncée concerne un nombre important de foyers.
  • Ainsi : 15 millions de foyers français sont susceptibles de voir cette baisse dès le 1er janvier 2020. Elle fait d’ailleurs partie intégrante de la loi de finances pour 2020. Cette mesure a donc des chances, en théorie, d’être rapidement mise en œuvre.
  • Mais cette baisse est pour qui ? Pour les deux premières tranches de l’impôt sur le revenu : celle à 14 % et celle à 30 %.

Néanmoins, elle devrait surtout toucher la première tranche. Celle-ci regroupe 12 millions de foyers. Pour eux, cela devrait représenter environ 350 euros annuels. Pour la seconde tranche, la baisse serait en moyenne de 180 euros.

Selon Gérald Darmanin, ministre des Comptes publics, cette mesure vise avant tout les classes moyennes. Des ménages qui peuvent espérer une baisse de 10 %. Pour le gouvernement, il s’agit donc d’un effort conséquent.

Les chiffres de l’assurance emprunteur

Parmi les gilets jaunes, et d’autres personnes qui ne parlent pas de leurs difficultés, beaucoup ont un prêt immobilier à rembourser. Et, au cœur de cette somme : une assurance de prêt à payer tous les mois.

Il n’est donc pas étonnant de mettre en parallèle les mesures du gouvernement et le gain de pouvoir d’achat rendu possible par un changement d’assurance de prêt immobilier :

  • Lors d’un prêt, il est en effet nécessaire de souscrire à une assurance garantissant le prêt immobilier.
  • Cependant, beaucoup de Français ne savent pas qu’ils peuvent changer tous les ans d’assurance. Alors qu’ils pourraient faire des économies importantes et gagner du pouvoir d’achat tous les mois. En d’autres termes, c’est de l’argent perdu pour les consommateurs, car ils ne font pas jouer la concurrence. Pour les banques, cette méconnaissance est une aubaine…

Les chiffres de l’assurance emprunteur sont impressionnants. La durée moyenne d’un prêt en France est de 12 ans. Le total des cotisations d’assurance de prêt s’élève lui à près de 9 milliards d’euros chaque année !

Avec Wedou, il est possible de diviser par 2 le coût de son assurance emprunteur. Les 9 milliards d’euros dépensés par les ménages pourraient donc se réduire à 4,5 milliards. Au total, en connaissant leur droit acquis par la loi Bourquin sur le changement d’assurance de prêt, les emprunteurs pourraient récupérer au total 54 milliards d’euros voilà qui laisse songeur.

Changer d’assurance emprunteur pour gagner en pouvoir d’achat

Aujourd’hui, 12 millions de ménages cotisent à une assurance de prêt immobilier. Des familles qui, pour beaucoup, cherchent à augmenter leur pouvoir d’achat. La réponse se trouve pourtant sous leurs yeux : leur assurance de prêt immobilier leur coûte trop cher !

Ils ont dès lors bien plus à gagner en changeant d’assureur qu’en espérant une hypothétique baisse de leur taux d’imposition. D’autant que cela rapporte plus au consommateur et revient moins cher aux finances publiques.

  • Utiliser ce droit de la loi Bourquin, c’est gagner 400 à 600 euros net de pouvoir d’achat par an, soit plus que les annonces du gouvernement. Par conséquent : qu’attend ce dernier pour le faire savoir et encourager les changements d’assurance ?
  • Depuis le 1er janvier 2018, vous pouvez envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception au moins deux mois avant la date anniversaire de votre contrat d’assurance pour le résilier. Pourquoi ne pas en profiter ?

Certains éléments sont à prendre en compte pour que le changement soit accepté. Si vous souhaitez en savoir plus, nous avons créé une page pour vous résumer les points essentiels. Ainsi, vous n’êtes pas seuls dans votre démarche, nous vous accompagnons.

En effet, Wedou peut vous aider à trouver l’assurance avec le niveau de garantie requis afin de faire de précieuses économies. Nous utilisons pour cela un algorithme qui trouve pour vous l’assurance la plus adaptée.

L’économie consécutive à ce changement d’assurance de prêt représente pour vos finances bien plus que la baisse d’impôts sur le revenu prévue. N’hésitez plus à faire valoir vos droits !




Calculer mon économie