Obtenez une assurance emprunteur à 40 ans à des conditions optimales

Romain Gerbet
Community manager

Alors qu’auparavant, seuls les séniors étaient concernés par un coût de couverture élevé, de plus en plus, nous nous apercevons que la limite d’âge commence à baisser.

Aujourd’hui, on dit que 40 ans est un cap pour réaliser un prêt immobilier. En effet, les études ont montré que c’est à partir de cet âge que le montant de l’assurance emprunteur a tendance à dépasser celui des intérêts du prêt immobilier.

Heureusement, cela ne concerne pas toutes les assurances. Nous vous donnons quelques conseils pour profiter d’une bonne assurance emprunteur après 40 ans.

Pourquoi le taux d’assurance emprunteur est-il plus élevé après 40 ans ?

L’assurance emprunteur protège contre les aléas de la vie aussi bien l’emprunteur que l’organisme financier. En effet, l’assuré peut choisir d’être couvert contre certains risques (le décès, les sinistres entraînant une invalidité temporaire ou permanente, la perte d’emploi, la maladie longue durée…). Ce faisant, il demande à l’assurance de se charger du remboursement du prêt immobilier à sa place si besoin est.

Évidemment, cela intéresse aussi les banques qui souhaitent se protéger contre un défaut de remboursement de prêt. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’assurance de prêt est souscrite obligatoirement dans une grande majorité de prêts (voire la totalité). Et cela même si rien ne l’indique au niveau légal.

Dans tous les cas, pour appliquer un montant de cotisation précis, les assurances utilisent différents facteurs liés à la vie personnelle et professionnelle de l’emprunteur. L’âge en fait partie, occasionnant des différences de plus en plus importantes au niveau du taux de l’assurance entre un adhérent de 30 ans et un assuré de 40 ans.

Cet écart s’explique par le fait que, pour les banques et assurances, un emprunteur de 40 ans est exposé à plus de risques de santé qu’un assuré de 30 ans.

Comment profiter d’une assurance emprunteur intéressante après 40 ans ?

De toute évidence, il faut éviter les contrats groupe après 40 ans. Ces dernières sont souvent très chères. La raison : au vu du taux de prêt immobilier de plus en plus faible, les banques se sentent obligées de se rattraper sur le taux de l’assurance groupe. Ainsi, il est généralement moins intéressant pour un emprunteur de souscrire le contrat groupe de la banque.

En contrepartie, mieux vaut privilégier une délégation d’assurance en se rapprochant d’un courtier. Celui-ci peut vous aider à dénicher le meilleur crédit (assurance comprise) avant de signer.

Vous avez déjà signé vos contrats de prêt et d’assurance ? Dans ce cas, savez-vous qu’il est possible de remplacer votre assurance facilement durant la première année (grâce à la loi Hamon) et à chaque date anniversaire (grâce à la loi Bourquin) ?

Si besoin, notre service 100% en ligne Wedou vous accompagne dans vos démarches pour vous aider à trouver la meilleure assurance au juste prix.


  • Sommaire

Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous