Assurance emprunteur et prêt à déblocage successif : tout ce que vous devez savoir

Romain Gerbet
Community manager
◄ Retour

Pour permettre à toutes les personnes qui se lancent dans un projet immobilier de financer leur investissement de la meilleure façon, les établissements bancaires proposent différents types de prêts immobiliers.

Dans cet article, nous nous intéressons précisément au prêt à déblocage successif et à l’assurance emprunteur correspondante.

Quel est le principe du prêt à déblocage successif ?

Le crédit immobilier classique est un prêt à taux fixe négocié avec la banque à la signature du contrat. Ce qui signifie qu’il ne bougera pas durant toute la durée du crédit (sauf renégociation). En tant qu’emprunteur, vous devez régler des mensualités qui débutent à la souscription du prêt.

Le prêt à déblocage successif fonctionne différemment. Généralement utilisé pour les projets en construction (VEFA) ou l’achat d’un bien demandant des restaurations importantes, les fonds seront débloqués au fur et à mesure de l’avancée des travaux.

En règle générale, on débloque une partie du prêt à l’achat du terrain, une autre au début du chantier puis les derniers au fur et à mesure de l’avancée des travaux jusqu’à la fin de la construction (ou des rénovations) et l’éventuelle remise des clés.

L’intérêt de ce type de prêt étant de déclencher le remboursement des mensualités une fois les travaux terminés. Pour cela, la banque met en place des intérêts intercalaires calculés sur le montant des fonds débloqués et non sur la mensualité pleine.

Assurance emprunteur et prêt à déblocage successif : est-ce obligatoire ?

Légalement, non, l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire. Ceci étant dit, les banques qui veulent se couvrir demandent généralement aux emprunteurs de souscrire une assurance de prêt. Celle-ci peut être un contrat groupe proposé par l’organisme financier ou une délégation d’assurance.

Dans tous les cas, cette assurance emprunteur joue le rôle de tierce partie en se chargeant de rembourser les mensualités de prêt en cas de défaillance de l’assuré (accident, maladie, décès…).

De ce fait, on trouve dans ce type de contrat des garanties obligatoires (garantie décès et garantie PTIA). En fonction de votre situation personnelle et/ou personnelle, il est possible d’ajouter des garanties complémentaires (ITT, IPT, perte d’emploi…).

Assurance emprunteur et prêt à déblocage successif : comment bénéficier d’une couverture optimale ?

Si vous êtes considéré comme profil à risque, il est possible que l’assurance accepte de vous couvrir en appliquant toutefois des exclusions de garantie et surprimes.

Dans ce cas, sachez que les lois Lagarde, Hamon et Bourquin vous autorisent à trouver l’assurance adaptée à vos besoins avant la signature du crédit immobilier, durant la première année de souscription et à chaque date anniversaire.

Et si vous présentez un risque de santé aggravé, n’hésitez pas à utiliser les facilités offertes par la convention AERAS.

Pour en savoir plus, rapprochez-vous d’un courtier d’assurance tel que Wedou. Nos équipes d’experts répondent à vos questions et vous accompagnent dans toutes vos démarches.

◄ Retour
  • Sommaire

◄ Retour
HelperHelper
Aide ?
X

Besoin d'aide ?

Chatter avec un conseiller
Planifier un rendez-vous
Faire une simulation