Assurance emprunteur et lutte : comment optimiser votre couverture ?

Romain Gerbet
Community manager

La lutte, comme tous les sports de combat et de contact, peut être dangereuse. En effet, le but étant de mettre son adversaire au sol, les accidents sont une donnée à prendre en compte. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est catégorisée comme sport à risque par les organismes financiers tels que les assurances de prêt.

Nous vous disons tout ce que vous devez sur la souscription d’une assurance de prêt en tant que lutteur.

Assurance emprunteur et lutte : pourquoi est-ce un sport à risque ?

La lutte peut être comparée au judo dans le sens où cet art martial demande de faire chuter son opposant (plus ou moins lourdement). À cela, il faut rajouter les prises d’immobilisation qui peuvent être traumatisantes pour le corps.

D’après les médecins, la lutte peut entraîner des fractures osseuses à divers endroits (mains, chevilles, clavicule voire cou) ainsi que des luxations et des entorses. De plus, à cause de la transpiration, il se peut que le frottement avec le tapis provoque des brûlures au niveau de la peau.

Certains médecins observent aussi des allergies respiratoires chez des lutteurs sensibles à la poussière du tapis.

Tout cela tend à supposer que la pratique de la lutte peut engendrer de nombreux problèmes de santé.

Assurance emprunteur et lutte : ce que cela implique sur votre contrat

Le rôle de l’assurance emprunteur est de prendre le relai pour le remboursement du prêt en cas de défaillance de l’adhérent. En effet, les accidents de la vie peuvent avoir des conséquences plus ou moins graves. Certains accidents peuvent entraîner des ITT, des IPP voire le décès de l’assuré.

De ce fait, pour se couvrir, les organismes financiers peuvent appliquer aux personnes qui pratiquent des sports à risque des exclusions de garantie et des surprimes. Ce qui engendre des hausses du tarif de la couverture. Plus rarement, il se peut que l’assureur refuse de vous assurer si les risques sont trop importants.

À savoir : la lutte exercée en compétition implique automatiquement ce type de conséquence sur votre contrat.

Assurance emprunteur et lutte : les clés pour obtenir un contrat optimal

Pour jauger le niveau de risque de votre pratique de la lutte, l’assurance vous demandera de remplir un questionnaire de santé. Ce sont les réponses à ce questionnaire qui détermineront votre niveau de garantie.

Si le contrat proposé ne vous satisfait pas, vous pouvez passer par une délégation d’assurance répondant plus précisément à vos attentes.

En effet, grâce à la loi Lagarde, il est devenu possible de changer d’assurance avant la signature du contrat de crédit immobilier. La loi Hamon a permis, quant à elle, la substitution d’assurance durant la première année de souscription et la loi Bourquin a ajouté la possibilité de résilier son contrat à chaque date anniversaire.

Si besoin, les experts Wedou sont à votre disposition pour vous conseiller et vous accompagner dans vos démarches de changement d’assurance.

  • Sommaire

Besoin d'aide ?

Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape. À vous de décider comment et quand !

Démarrer une conversation

Chatter avec un conseiller

Prendre rendez-vous

Planifier un rendez-vous