Comment obtenir une bonne assurance emprunteur en tant qu’ouvrier du bâtiment ?

Romain Gerbet
Community manager

Si vous voulez souscrire un prêt immobilier, la banque vous proposera une assurance emprunteur groupe. Ce type de contrat permet de mutualiser les risques entre adhérents. Pourtant, en tant qu’ouvrier du bâtiment, il s’avère qu’une délégation d’assurance peut être bien plus intéressante aussi bien au niveau de son coût que de ses garanties.

Pour quelle raison ? Et comment obtenir une assurance adaptée à vos besoins ? Nous répondons à ces questions dans notre article.

Ouvrier du bâtiment et profession à risque : ce que ça implique pour l’emprunteur

Évidemment, les banques ne prêtent pas de l’argent de façon bénévole. L’objectif est, d’une part, de se faire de l’argent sur les intérêts et, de l’autre, d’être sûr de récupérer la somme prêtée. Pour ce faire, les organismes financiers obligent les emprunteurs à souscrire des assurances emprunteurs. Cela afin de se couvrir en cas d’accidents. Bien que la loi stipule que souscrire une assurance emprunteur ne soit pas obligatoire, il en est tout autre dans la pratique, car, sans assurance emprunteur, il peut être difficile d’obtenir un crédit (voire impossible).

Si on est en bonne santé et si on exerce une profession sans risque, il est aisé de bénéficier de conditions d’assurance normales. Par contre, étant donné qu’ouvrier du bâtiment est considéré comme une profession dangereuse (travail en hauteur, manipulation de substances dangereuses, chutes de matériaux lourds, etc.), cela peut se répercuter autant sur le coût que sur les garanties (et les possibles exclusions de garantie).

Ainsi, si votre profession peut entraîner des dommages corporels pouvant engendrer une invalidité provisoire, définitive voire un décès, il faudra s’intéresser à la souscription d’une assurance dédiée.

Comment trouver une assurance emprunteur intéressante pour un ouvrier du bâtiment ?

Si après avoir rempli le questionnaire de votre banque, vous vous rendez compte que l’assurance proposée ne vous convient pas, plusieurs choix s’offrent à vous.

Vous pouvez l’accepter afin de signer rapidement votre offre de prêt et vous servir ensuite de la loi Hamon pour la remplacer (à condition de le faire dans les 12 premiers mois).

Vous pouvez aussi faire jouer la concurrence en allant voir une délégation d’assurance dédiée aux métiers du bâtiment. Pourquoi ? Parce que cette dernière sera capable de vous fournir un contrat sur-mesure en prenant en compte autant votre situation professionnelle que personnelle.

À noter : si vous avez déjà souscrit un prêt qui court depuis des années, la loi Bourquin vous permet de le résilier à chaque date anniversaire. Une seule condition toutefois : que les garanties de l’ancien et du nouveau prêt soient les mêmes (équivalence de garanties).

Vous l’avez compris : si votre profession d’ouvrier du bâtiment comporte des risques, il peut être intéressant de faire jouer la concurrence. N’hésitez pas à utiliser le service 100% online Wedou pour vous aider à optimiser votre assurance emprunteur afin d’obtenir votre crédit immobilier. 


  • Sommaire

Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous