Assurance emprunteur et résidence principale : comment protéger son projet immobilier ?

Romain Gerbet
Community manager

Toutes les personnes qui s’intéressent à l’achat d’un bien immobilier (résidence principale ou secondaire) se heurtent à la souscription d’une assurance emprunteur.

En effet, même si votre dossier peut passer facilement auprès de la banque, il se peut que l’assurance vous bloque en vous proposant des conditions spécifiques liées à votre situation professionnelle et/ou personnelle.

Rassurez-vous : peu importe votre profil d’emprunteur, il est possible de trouver une assurance emprunteur optimale. Nous vous disons tout.

Assurance emprunteur et résidence principale : les garanties obligatoires et facultatives

Une assurance emprunteur, c’est quoi exactement ? C’est un contrat de protection légalement non obligatoire, mais, pourtant, demandé par la banque à toute personne souhaitant souscrire un prêt immobilier. Le but étant de couvrir l’établissement financier et l’adhérent en se chargeant de rembourser les mensualités de prêt en cas de défaillance de l’emprunteur.

On y trouve, généralement, des garanties obligatoires telles que la garantie décès et la garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie). À cela s’ajoutent des garanties souvent incluses dans le contrat : Incapacité Temporaire Totale de Travail (ITT), Invalidité Permanente Partielle (IPP), Invalidité Permanente Totale (IPT) et, parfois, des garanties plus spécifiques.

Assurance emprunteur et résidence principale : le point sur la quotité

La quotité d’assurance emprunteur est une donnée importante à prendre en compte lors de la souscription d’une assurance de prêt pour votre résidence principale. Dans les faits, elle correspond à la part de capital sur laquelle vous serez couvert. Que vous empruntiez seul ou en couple, celle-ci doit être, au minimum, de 100%.

À savoir : en cas d’emprunt à deux, il est possible de faire évoluer la quotité en fonction des ressources de chacun. Elle peut être égale (50/50) ou non (25/75 par exemple). De plus, si vous souhaitez que chaque emprunteur soit totalement couvert, il est possible d’aller au-delà de 100% pour atteindre une quotité de 200% sur le prêt (100% pour les deux emprunteurs).

Assurance emprunteur et résidence principale : choisir le contrat idéal

Pour sécuriser au mieux votre projet immobilier et votre famille, il est nécessaire de réfléchir à la composition de votre contrat d’assurance de prêt. Aussi bien au niveau des garanties que des quotités.

À ce titre, si la proposition de l’assurance ne vous convient pas, sachez que vous pouvez opter pour une délégation d’assurance avant la signature de votre offre de prêt (loi Lagarde). De plus, la loi Hamon et la loi Bourquin autorisent à changer d’assurance lors de la première année de souscription et à chaque date anniversaire. Sans oublier la convention AERAS qui accompagne les personnes présentant un risque aggravé de santé.

Vous voulez en savoir plus ? Nos équipes sont à votre disposition pour vous aider à trouver l’assurance qui s’adapte à vos besoins en toute simplicité.

  • Sommaire

Besoin d'aide ?

Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape. À vous de décider comment et quand !

Démarrer une conversation

Chatter avec un conseiller

Prendre rendez-vous

Planifier un rendez-vous