Assurance emprunteur et safaris : comment emprunter sereinement en tant que passionné ?

Romain Gerbet
Community manager

Entre le safari d’hier et le safari d’aujourd’hui, il existe de réelles différences. Et heureusement. Car les personnes qui pratiquaient le safari il y a un siècle partaient à la chasse au gros gibier. De nos jours, on parle plus volontiers de safaris-photos et de zoos en semi-liberté.

Pourtant, bien que l’appareil photo soit venu remplacer le fusil, le safari reste une activité à risque. De quelle manière la pratique du safari peut-elle influer sur votre projet immobilier ?

Réponse dans notre article.

Assurance emprunteur et safari : pourquoi cette activité est-elle considérée comme dangereuse par les assurances ?

De toute évidence, toute activité de chasse est dangereuse puisque le fait d’utiliser une arme à feu peut entraîner des accidents mortels. D’ailleurs, chaque année, on peut lire différents faits divers à ce sujet. Mais qu’en est-il des safaris photo ?

Dans les faits, il n’est pas plus dangereux d’observer des animaux en liberté que dans un zoo si vous êtes accompagné par un guide expérimenté. Toutefois, le risque 0 n’existe pas avec les prédateurs sauvages. D’ailleurs, des touristes imprudents ou mal-préparés peuvent subir des accidents plus ou moins graves.

Les agences touristiques spécialisées dans ce type de voyage expliquent, à ce titre, que le safari est risqué au même titre que la plongée sous-marine ou le vol en petit avion.

Assurance emprunteur et safari : comment emprunter en toute sérénité ?

Si vous pratiquez régulièrement des safaris à travers le monde, il sera conseillé de l’indiquer à votre assurance par le biais du questionnaire de santé. Cela peut occasionner des surprimes, des exclusions de garantie ou bien un refus d’assurance. Mais ne pas le mentionner ne vous permet pas d’être couvert en cas d’accident.

Cela vaut aussi si vous pratiquez des safaris de façon occasionnelle. En discuter avec votre assurance de prêt vous couvre plus efficacement afin de vous aider à pratiquer cette activité en toute sérénité et sans mettre en danger votre projet immobilier.

Dans tous les cas, il est recommandé d’opter pour une délégation d’assurance. En effet, les assurances groupe des banques ne répondent pas aux besoins spécifiques des adhérents.

À savoir : vous pouvez faire jouer la concurrence avant la signature de votre offre de prêt ou en cours de contrat grâce à la loi Hamon et la loi Bourquin. Ceci étant dit, si votre situation personnelle ou professionnelle évolue, vous devez en informer l’assurance afin de faire évoluer votre contrat. De ce fait, si vous avez un contrat d’assurance emprunteur en cours et que vous voulez améliorer vos garanties parce que vous vous apprêtez à faire un safari, contactez votre assurance.

Ou profitez-en pour trouver une assurance plus adaptée à vos besoins grâce au service 100% en ligne Wedou.


  • Sommaire

Aide

Faq