Changer d’assurance : comment comparer ?

Romain Gerbet
Community manager

Que ce soit grâce à la loi Hamon ou l’amendement Bourquin, il est devenu facile de trouver l’assurance emprunteur adaptée à ses besoins. Encore faut-il savoir comment les comparer pour être sûr d’avoir la bonne couverture au bon coût.

Nous vous disons tout ce que vous devez savoir.

Comment comparer les assurances emprunteurs ?

Avant de penser à comparer les assurances, il faut vous intéresser à votre situation personnelle et professionnelle. Ainsi, les personnes jeunes et en bonne santé qui ont un travail stable obtiendront de meilleures conditions que les personnes à risque et/ou qui pratiquent une activité sportive dangereuse en compétition.

De ce fait, pour bien comparer les assurances entre elles, il faut connaître les garanties obligatoires et les garanties facultatives. En règle générale, les garanties décès, PTIA, ITT, IPT et IPP sont celles proposées de base dans tous les contrats. Toutefois, il est aussi possible de souscrire une garantie perte d’emploi ou bien des garanties spécifiques liées à la pratique d’une activité sportive ou à une profession à risque.

Ainsi, bien plus que la prime de votre assureur emprunteur, vous avez compris qu’il faut vous intéresser de près aux garanties proposées.

À noter : les banques proposent des garanties groupe dont les risques sont mutualisés entre les adhérents. Ceci étant dit, il est tout à fait possible d’aller chercher, à la place, une assurance externe (délégation d’assurance).

Comment changer facilement d’assurance ?

Bien que l’assurance emprunteur soit considérée comme facultative au niveau légal, les banques, pour se couvrir, obligent sa souscription pour obtenir un crédit immobilier.

Toutefois, les législateurs ont trouvé une parade pour permettre aux assurés de retrouver un véritable pouvoir de négociation. Avant toutes choses, vous avez compris qu’il n’est pas obligatoire de choisir l’assurance proposée par l’organisme financier. Vous pouvez, en effet, avant de signer votre contrat de prêt, vous renseigner auprès de différentes assurances.

Dans le cas où vous êtes pressé et que vous devez signer votre prêt rapidement (comme cela arrive souvent pour les crédits immobiliers), grâce à la loi Hamon, il est devenu possible de résilier votre assurance emprunteur pendant la 1re année de souscription.

Dans le cas où vous avez un contrat depuis des années et que vous vous rendez compte que celui-ci ne vous convient pas (pour diverses raisons), l’amendement Bourquin vous offre la possibilité de changer d’assurance emprunteur à chaque date anniversaire.

À la condition toutefois que le nouveau contrat (aussi bien pour la loi Hamon que Bourquin) propose une équivalence de garantie. Ce qui signifie que les garanties de votre ancien contrat et celles du nouveau doivent être au moins semblables.

Si c’est le cas, la banque ne pourra pas vous refuser la résiliation de votre contrat.

Vous avez besoin d’aide ? Le service 100% digital Wedou est à votre disposition pour vous accompagner afin que vous soyez sûr d’être bien couvert et de payer le juste prix.


  • Sommaire

Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous