Pouvoir d’achat et assurance emprunteur : ce que vous devez savoir

Romain Gerbet
Community manager
Pouvoir d’achat et assurance emprunteur

Depuis des années, le pouvoir d’achat est un sujet de préoccupation majeur des Français.

Évidemment, l’accession au crédit immobilier entre en ligne de compte quand il s’agit d’évoquer le pouvoir d’achat. En effet, l’acquisition d’un bien immobilier est, sans aucun doute, l’un des projets de vie les plus importants qui impose de s’engager sur de nombreuses années.

Avec l’entrée en vigueur de la loi Lemoine, que faut-il en penser ?

Nous vous disons tout sur le lien entre loi Lemoine, assurance emprunteur et pouvoir d’achat.

Pouvoir d’achat : les mesures en cours de discussion

Une fois de nouveau au pouvoir, le président Emmanuel Macron et son gouvernement ont montré avoir compris l’inquiétude des Français quant à la baisse de leur pouvoir d’achat.  

D’ailleurs, quelques jours après l’annonce de sa reconduction en tant que Ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté Industrielle et numérique, Bruno Le Maire demandait ouvertement aux entreprises d’augmenter les salaires de leurs employés afin de compenser l’inflation actuelle. En parallèle, un texte sur le pouvoir d’achat est en cours de discussion pour espérer donner un coup de pouce aux ménages.

Sont principalement évoquées les dépenses contraintes telles que les dépenses énergétiques, le carburant et l’alimentaire. Pour cela, le gouvernement entend mettre en place un bouclier tarifaire sur le gaz et l’électricité, une ristourne carburant et un chèque alimentation. Sans oublier la réforme des retraites qui va encore faire parler d’elle avec, possiblement, une réindexation des retraites et prestations sociales sur l’inflation, une hausse du point d’indice des fonctionnaires, une baisse des cotisations pour les indépendants et un boost de la prime Macron (qui va sans doute changer de nom). 

Vaste chantier qui va sans doute donner lieu à de nombreux débats au sein de l’hémicycle.

Quelques informations pour
votre proposition personnalisée.
<

Et voilà notre
meilleure offre

J'en profite
Retenter

Assurance Emprunteur
Votre tarif en
10 secondes !

Nous avons bien reçu votre enregistrement et vous adressons un mail pour accéder à votre espace personnel
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Pouvoir d’achat et assurance emprunteur : les bénéfices de la loi Lemoine

Chez wedou.fr, nous nous battons au quotidien pour permettre à nos clients de gagner en pouvoir d’achat. En effet, parce que le budget habitation représente le principal poste de dépense des Français (location ou remboursement de crédit), il convient de réfléchir précisément au moyen de faire autant d’économies que possible à ce niveau. Surtout que, d’un côté, le taux immobilier est en train de remonter et, de l’autre, le taux d’usure serait en pleine chute.

Heureusement, la loi Lemoine offre la possibilité dès le 1e juin pour les nouveaux contrats et le septembre pour tout le monde de profiter d’une résiliation infra-annuelle de son contrat d’assurance de prêt. Ce qui signifie, en d’autres termes, qu’à partir du 1 septembre, toutes les personnes qui ont obtenu un crédit pourront remplacer la partie assurance par une délégation d’assurance sans être obligé de le faire durant la première année de souscription ou d’attendre chaque date anniversaire (loi Hamon et loi Bourquin).

Nous pensons aussi à la possibilité de profiter du droit à l’oubli pour un certain nombre de pathologies (plus seulement les cancers) à partir de 5 ans pour toutes les personnes avec risque de santé aggravé (au lieu de 10 pour certains profils auparavant).

Nous ne pouvons qu’accueillir ce type de démarche avec enthousiasme. Longtemps réclamée, nous sommes persuadés que cette nouvelle loi permettra à un certain nombre d’emprunteurs de gagner en pouvoir d’achat au quotidien.

Ainsi, si vous avez signé (trop) rapidement votre offre de prêt ou que votre situation personnelle et professionnelle a évolué, n’attendez pas pour rechercher une délégation d’assurance adaptée à vos besoins.

Ce que propose wedou.fr pour compenser la fin du questionnaire emprunteur

Autre volet de la loi Lemoine qui fait débat : la fin du questionnaire emprunteur.

Dans l’idée, cette proposition est intéressante puisqu’elle offre la possibilité à certaines personnes de ne pas déclarer à leur assurance des habitudes de vie (fumer par exemple), une profession considérée comme dangereuse, une maladie ou un loisir qui engendrerait des exclusions de garantie et des surprimes trop importantes.

Toutefois, nous observons que de nombreux assureurs ont déjà annoncé leur volonté de se retirer de ce dispositif. En sachant que la suppression du questionnaire de santé ne concerne que les contrats de moins de 200 000€ et que le montant moyen d’un contrat de prêt immobilier est de 156 000€, ça va forcément coincer.

La partie de la population la plus aisée qui pourra continuer à emprunter sera embêtée de constater une hausse des tarifs causée par une mutualisation des risques tandis que les personnes les plus précaires ne pourront tout simplement plus accéder au crédit immobilier. Ce qui engendrera une fracture sociale encore plus importante entre les propriétaires et les locataires forcés.

Puisque nous parlons de pouvoir d’achat, il est évident pour nous que la fin du questionnaire de santé est une proposition, au mieux, maladroite, au pire, malveillante, car pensée pour favoriser les bancassurances qui, elles, continueront de proposer leurs contrats de groupe à des tarifs particulièrement élevés.

Ainsi, en prenant en compte cette nouvelle problématique et la possibilité de tension du marché immobilier à venir, nous avons décidé de proposer une nouvelle solution pour améliorer le pouvoir d’achat de nos clients. 

Expert en assurance de protection des revenus, wedou.fr est l’un des leaders français de l’assurance de protection de revenus. Créée en 2018, cette InsurTech disrupte le marché de l’assurance en proposant une plateforme de souscription ultra-simplifiée et innovante qui permet aux assurés de réaliser jusqu’à 50 % d’économies sur leur assurance emprunteur.

Afin d’accompagner la fin du questionnaire de santé qui est, de nature, une approche négative basée sur l’exclusion et la pénalité, nous avons choisi de développer un nouveau système plus bienveillant et positif centré sur la confiance et la prévention santé. L’objectif de notre programme bien-être : instaurer une grille semblable à celle des CSP reposant sur un système déclaratif et des promesses d’engagement de nos clients. En d’autres termes, nous voulons passer un pacte avec nos assurés en leur indiquant que, s’ils font leur possible pour avoir une bonne hygiène de vie, ils profiteront de réductions tarifaires sur leur contrat.

Évidemment, si, comme nous, vous vous intéressez à votre pouvoir d’achat et si vous voulez en savoir plus, nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions et vous aider à trouver le contrat adapté à vos besoins et votre budget.

Mon économie →
X

Besoin d'aide ?

Chatter avec un conseiller
Planifier un rendez-vous
Faire une simulation
HelperHelper
Aide ?