Comment obtenir une bonne assurance emprunteur avec une ALD (Affection Longue Durée) ?

Romain Gerbet
Community manager

Les personnes qui ont un projet immobilier et qui sortent des profils dits « premium » peuvent connaître quelques difficultés à décrocher un financement. En effet, si vous avez une situation professionnelle instable, si vous n’avez pas un gros apport personnel ou si vous souffrez d’une Affection Longue Durée (ALD), les banques et les assurances peuvent freiner votre acquisition de bien.

Heureusement, il existe des solutions pour pouvoir emprunter sereinement et dans des conditions intéressantes.

Affection Longue Durée / ALD : définition

ALD est l’acronyme qui désigne les Affections de Longue Durée. Le Ministère de la Santé en liste 29 dont le diabète, la sclérose en plaque, la mucoviscidose, la maladie de Parkinson ou encore l’AVC invalidant (liste complète consultable à cette adresse). Auparavant, l’hypertension artérielle sévère en faisait partie, mais elle a été retirée en 2011.

Cette liste couvre toutes les affections de longue durée dites exonérantes. Soit, en d’autres termes, les ALD qui ouvrent droit à l’exonération du ticket modérateur (base du tarif de la Sécurité Sociale). La deuxième catégorie est dite non exonérante et concerne toutes les ALD qui demandent une ITT de plus de 6 mois et des soins associés sans toutefois profiter de cette exonération du ticket modérateur.

Ce qui signifie, vous l’avez compris, que toutes les ALD ne sont pas totalement prises en charge par la Sécurité Sociale.

Pourquoi est-il difficile d’emprunter en souffrant d’ALD ?

De toute évidence, les banques et les assurances préfèrent les profils d’assurés premium. Soit les personnes avec une bonne situation professionnelle (en CDI ou fonctionnaire) et en bonne santé. Si c’est le cas, il est facile d’obtenir une assurance groupe ou individuelle avec des conditions intéressantes.

Par contre, les emprunteurs souffrant d’une ALD ont eu la surprise de se voir appliquer des surprimes parfois importantes. Ce qui peut mettre à mal le projet immobilier (voire l’annuler si le montant de ces surprimes entraîne un dépassement du taux d’usure).

Toutefois, cela ne doit pas vous donner envie de mentir sur votre questionnaire de santé. Au risque d'occasionner une nullité de contrat et des sanctions aussi bien financières que pénales.

Assurance emprunteur et ALD : comment profiter de garanties optimales ?

Tout d’abord, il vous faut oublier l’assurance groupe. Si vous souffrez d’une ALD, il vaut mieux se tourner vers la délégation d’assurance et demander l’appui d’un courtier qui se chargera de trouver l’assurance optimale en prenant en compte votre situation personnelle et professionnelle.

À savoir : vous pouvez avoir recours à la convention AERAS qui a été signée afin de faciliter l’accès au crédit aux personnes avec un risque aggravé de santé. En plus de vous faire profiter d’un droit à l’oubli si vous avez été atteint d’un cancer (et que le protocole thérapeutique est achevé depuis de nombreuses années), la convention AERAS offre un examen des demandes d’assurances à différents niveaux ainsi que des solutions alternatives en cas de refus définitif (hypothèque, caution, etc.).

Vous voulez en savoir plus ? Demandez-nous conseil sans attendre.

  • Sommaire

Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous