Assurance emprunteur et dragster : les risques de ce sport et les conséquences sur votre couverture

Romain Gerbet
Community manager

Les courses de dragster diffèrent des autres sports mécaniques dans le sens où il n’est pas nécessaire d’appréhender des pistes à virages. Le but n’est pas de tourner, mais d’atteindre des vitesses impressionnantes en un temps record.

Évidemment, comme tous les sports mécaniques, le dragster comporte de nombreux risques qu’il convient de prendre en compte quand on souhaite se lancer dans un projet immobilier.

Nous vous disons tout.

Assurance emprunteur et dragster : les dangers de la pratique

Être au volant d’un engin qui peut dépasser 500 km/h demande un véritable entrainement. D’après les études sur le sujet, il s’avère (heureusement) que les accidents sont rares. Pourtant, les adeptes de dragster savent que le pilotage de ce type de véhicule est délicat. Il suffit d’une simple erreur pour sortir de piste et partir en tonneau.

C’est pour cette raison que les assurances de prêt hésitent à assurer à un taux classique les amoureux de vitesse et de course automobile.

Assurance emprunteur et dragster : les conséquences sur le contrat

Si vous annoncez à votre organisme financier que vous pilotez régulièrement un dragster (et/ou que vous participez à des compétitions), il se peut que vous ayez du mal à trouver un contrat optimal. Ceci étant dit, vous ne devez pas cacher votre pratique des courses de dragster à votre assurance. Si vous le faites, vous risquez une nullité de contrat ainsi que des sanctions pénales et financières.

Ainsi, même s’il y a de fortes chances que vous subissiez des surprimes et exclusions de garantie voire un refus d’assurance si vous avez déjà subi d’importants accidents de dragster, mieux vaut être honnête lorsque vous répondez au questionnaire de santé.

Assurance emprunteur et dragster : comment obtenir une couverture optimale ?

Heureusement pour les emprunteurs, il est possible de profiter de dispositifs légaux intéressants pour faciliter le changement et la substitution d’assurance. Ainsi, grâce à la loi Lagarde, vous n’êtes plus obligé de choisir le contrat groupe de la banque. Vous pouvez, en effet, passer par un courtier pour choisir une délégation d’assurance adaptée à vos besoins avant la signature du contrat.

Depuis 2015, la loi Hamon a prolongé ce délai en autorisant le changement d’assurance pendant la première année de souscription. Finalement, la loi Bourquin est venue ajouter une pierre à l’édifice en permettant aux assurés de remplacer leur assurance de prêt à chaque date anniversaire.

Nous souhaitons aussi vous parler de la convention AERAS et de son droit à l’oubli qui peut vous aider en cas de problèmes de santé (liés à la course de dragster ou non).

Dans tous les cas, les équipes Wedou sont à votre disposition pour vous accompagner et vous conseiller afin de vous aider à trouver le contrat d’assurance idéal.

  • Sommaire

Besoin d'aide ?

Nous sommes là pour vous accompagner à chaque étape. À vous de décider comment et quand !

Démarrer une conversation

Chatter avec un conseiller

Prendre rendez-vous

Planifier un rendez-vous