Assurance emprunteur et métiers du cirque : comment obtenir un crédit immobilier en toute sérénité ?

Romain Gerbet
Community manager

Ce n’est un secret pour personne : les métiers du cirque sont dangereux. Sinon, les numéros ne seraient pas aussi impressionnants. Nous pensons évidemment aux acrobates, mais également aux dompteurs d’animaux ou aux professionnels manipulant des produits inflammables.

Ainsi, ce risque peut rendre plus difficile l’accès à un prêt immobilier. Pour quelles raisons ? Et comment réussir tout de même à finaliser son projet en obtenant une assurance de prêt au meilleur prix ? Nous vous disons tout.

Les risques liés aux métiers du cirque et les incidences sur l’assurance emprunteur

De toute évidence, les banques ne prêtent pas de l’argent par pure charité. Ainsi, en demandant de réaliser un emprunt, l’organisme financier étudiera de près la situation personnelle et professionnelle de l’emprunteur. Si vous êtes en bonne santé et stable financièrement, vous pouvez profiter de bonnes conditions d’emprunt. Par contre, il suffit de sortir de la norme pour que les ennuis commencent.

C’est d’ailleurs ce que connaissent les professionnels du cirque qui essaient d’emprunter de l’argent pour acheter un bien immobilier. Déjà parce que les revenus sont souvent assez maigres (beaucoup sont donc en situation précaire). Mais aussi parce que les numéros impliquent de se mettre en danger au quotidien. Sans oublier les horaires décalés.

C’est pour ces raisons que les banques et assurances estiment que les métiers du cirque sont à risque. Ce faisant, vous avez de grandes chances de vous voir appliquer des surprimes d’assurance, des exclusions de garantie ou bien un refus d’assurance.

Métiers du cirque : comment emprunter dans de bonnes conditions ?

Le problème avec l’assurance emprunteur, c’est qu’elle peut mettre en danger des dossiers pourtant relativement stables au niveau financier. En effet, si vous exercez une profession risquée ou que vous avez des soucis de santé, le taux de l’assurance peut être particulièrement élevé et, dans certains cas, dépasser le taux d’usure en vigueur.

Pour cela, nous ne pouvons que vous conseiller de vous rapprocher d’un courtier qui se chargera de pousser votre dossier auprès des organismes prêteurs afin de vous aider à mener à bien votre projet.

En effet, vu que vous avez la possibilité de faire jouer la concurrence entre les organismes financiers, vous auriez tort de ne pas le faire. Au lieu de choisir l’assurance groupe de votre banque, intéressez-vous à la délégation d’assurance et réalisez de précieuses économies sur l’ensemble de votre contrat.

À noter : pour en savoir plus sur vous, l’assurance vous demandera de remplir un questionnaire de santé avec une partie dédiée à votre activité professionnelle. Ne mentez pas délibérément ! Vous risqueriez une nullité de contrat et des sanctions importantes (pénales et financières).

Demandez plutôt aux experts Wedou de vous aider à trouver la bonne assurance emprunteur afin de mettre toutes les chances de votre côté.


  • Sommaire

Aide

Faq