Retour

Qu’est-ce qu’un organisme prêteur ?

Une grande majorité de projets immobiliers nécessitent des aides d’organisme prêteur pour être concrétisés. Parce que le crédit immobilier engage les deux parties pour plusieurs dizaines d’années, il est important de bien choisir son organisme prêteur.

Découvrez le rôle et les prérogatives des banques et assurances de prêt.

Les organismes prêteurs : le rôle de la banque et de l’organisme de crédit

Comme son nom l’indique, l’organisme prêteur prête de l’argent. À ce titre, il faut différencier l’organisme financier et l’organisme bancaire. Le premier propose, en règle générale, des opérations plus limitées. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est nécessaire de faire appel à une banque pour obtenir les fortes sommes d’argent nécessaires pour son projet immobilier. Toutefois, il existe certains organismes spécialisés dans le prêt immobilier qui peuvent s’adresser à des profils bien spécifiques.

Dans tous les cas, pour obtenir un crédit bancaire, la banque obligera l’emprunteur à souscrire une assurance emprunteur. Bien que cela ne soit pas obligatoire du point de vue légal, la plupart des prêts immobiliers sont conditionnés par la souscription de cette assurance.

Ainsi, lorsque l’on parle d’organismes prêteurs, on s’intéresse aussi bien aux banques qu’aux assurances.

Les organismes prêteurs : le rôle de l’assurance

Afin d’obtenir un crédit immobilier, en tant qu’emprunteur, vous serez obligé de souscrire une assurance emprunteur. Cela peut être l’assurance groupe de la banque ou bien une assurance individuelle (délégation d’assurance).

Dans les deux cas, le rôle de cette assurance sera de couvrir l’assuré et, donc, de façon intrinsèque, l’organisme prêteur. En effet, l’assurance doit se charger de rembourser le prêt à la place de l’assuré si celui-ci n’en est plus capable (en cas de décès ou d’accidents entraînant une perte totale ou partielle de revenus). Pour ce faire, l’assurance et l’assuré se mettent d’accord sur la souscription de garanties couvrant tous les aléas de la vie (professionnels ou personnels). Cela peut donc concerner à la fois la perte d’emploi que les loisirs (surtout les sports dangereux) ou encore la perte d’autonomie.

Évidemment, plus un assuré dispose d’une couverture importante et plus il devra payer de cotisations. Ceci étant dit, être couvert de façon optimale permet d’envisager l’avenir plus sereinement en évitant de mettre son bien immobilier en danger en cas de sinistre.

Organismes prêteurs : le lien entre la banque et l’assurance pour le prêt immobilier

L’emprunteur prend d’abord contact avec une banque pour discuter de son projet immobilier. Puis, cette dernière lui propose des contrats d’assurances emprunteurs en lui demandant de remplir un questionnaire de santé (obligatoire pour établir le montant des cotisations).

À noter : il appartient à l’emprunteur de choisir les conditions proposées par le contrat d’assurance de la banque ou de faire jouer la concurrence. Sans oublier que la loi Hamon et la loi Bourquin permettent de changer d’assurance durant la première année de souscription et à chaque date anniversaire.


Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous