Se porter caution d’un prêt étudiant

Votre ainé vient de terminer son école préparatoire et ses concours. La voie royale vers les grandes institutions.Votre bonheur est pourtant de courte durée quand vous réalisez qu’il est pris dans une des belles écoles parisiennes : trois années à 8000 € chacune, trois ans de loyer, nourriture, d’aller-retour pour rentrer à la maison. La note vous laisse en sueur et inquiet quant à la fonte probable de vos économies.

Pas de soucis, les banques ont tout prévu, votre fils pourra faire un prêt étudiant. Les taux sont tellement bas, que vous pourrez garder votre bas de laine au chaud. Malgré tout,il est nécessaire de constituer le dossier avec lui et se porter caution du prêt. Qu’est-ce qui rend différent un prêt étudiant d’un prêt à la consommation classique ? Que signifie exactement « se porter caution » ? Que faut-il pour que la banque accepte votre caution ? Quelles sont les solutions pour faire baisser son coût ?

Qu’est-ce qu’un prêt étudiant ?

C’est un financement pour toutes les dépenses de l’étudiant. Ses frais d’inscription, ses loyers, ses frais d’ameublement, d’équipement… Pour cela, il faut être majeur et être étudiant.

Certains établissements bancaires prêtent jusqu’à 120 000 € sur une durée maximum de 12 ans, selon la banque sollicitée. En comparaison, un emprunt à la consommation classique n’excède pas les 7 ans.

Le coût

Les taux de ces prêts sont très bas, entre 0,80 et 3 %. De nombreuses banques ont des accords avec les grandes écoles, demandez toujours au moment de la validation de l’inscription de votre enfant si une banque est partenaire. Votre jeune étudiant aura des conditions d'emprunt extrêmement avantageuses, pas ou peu de frais de dossier et même une carte de paiement offerte pendant un an ou deux.

Le versement des fonds

Dans le cadre d’un prêt étudiant,vous pouvez choisir de percevoir le capital en une fois. Une fois le dossier monté et accordé, la banque vous versera le montant sur le compte de votre enfant. Libre à vous ensuite de trouver votre fonctionnement avec lui. Cela peut aller de la totale confiance, vous le laissez gérer l’argent reçu pour les 3 ans d’étude. Ou vous prenez le tout sur vos livrets d’épargne,en lui distribuant les sommes nécessaires au fur et à mesure.

Sachez qu’il existe également les décaissements échelonnés. Pour un capital emprunté de 45 000 €, vous pourriez tout à fait avoir un décaissement chaque 1er septembre de 15 000 €. L’intérêt est de respecter un budget et d’être sûr que l’argent ne sera pas dépensé pendant les deux premières années.

La spécificité de la durée

Toutefois, son avantage principal est le fait de pouvoir différer son remboursement. Pour un prêt classique, vous empruntez une somme, et dès le mois qui suit son versement,vous commencez à payer les échéances prévues au contrat.

Pour le prêt étudiant, vous avez trois options :

– le remboursement mensuel, dès le mois qui suit le décaissement

– un différé de remboursement durant la durée des études ou plus, puis une phase d’amortissement

– le différé pendant le process de décaissement échelonné, puis les mensualités.

Ce choix va dépendre de votre situation. Est-ce vous ou votre enfant qui rembourserez le prêt ? N’oubliez pas que c’est lui l’emprunteur. Dans tous les cas, il possible de différer le remboursement pendant la durée des études, voire plus. Mais, plus vous retardez cette phase, plus la durée de remboursement effective sera courte.

Prenons l’exemple d’une banque qui vous prêterait ces 45 000 € sur une durée totale de 9 ans. Si vous décidez de ne pas rembourser pendant 3 ans, l'amortissement se fera sur 6 ans. Si vous différez de 4 ans, le remboursement sera sur 5 ans.Plus la durée est courte, plus le montant des mensualités est élevé.

L’emprunteur

Comme mentionné plus haut, celui qui emprunte est l’étudiant, votre enfant. Pour savoir qui honorera les échéances, c’est une affaire de situations personnelles. Imaginez, vous avez 5 enfants, il ne sera pas possible financièrement de leur payer à tous des études, vous choisissez alors de laisser l’enfant honorer sa dette au moment de son entrée dans la vie active.

Vous pouvez aussi avoir l’argent,mais choisir les conditions avantageuses de ce type de prêt pour conserver votre épargne, profiter du différé et rembourser pour votre enfant plus tard.

Si l’emprunteur est important,car c’est lui qui détermine l’accès à ce genre de prêt, ce qui va être nécessaire pour l’obtention de l’argent, c’est la caution. L'étudiant ne gagne pas d’argent lors de la mise en place du dossier, il faut donc une source de revenus pour rassurer le banquier.

Il est très rare qu’un prêt étudiant se fasse sans une tierce personne.

Voyons pourquoi dans la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’une caution dans le cadre d’un prêt étudiant ?

La caution

Comme évoqué, un étudiant, à part dans de rares cas, ne perçoit pas de salaire pendant la durée de ses études supérieures.

Les banques demandent donc à un tiers de se porter caution. Cela signifie que le ou les personnes qui se porteront caution, s’engagent à rembourser le prêt si l’étudiant ne devait pas le faire. Et cela quelle qu’en soit la raison. Les banques s’assureront que ceux qui se deviendront garants sont proches de l’étudiant et que cela n’est pas une vague connaissance. En général, ce sont les parents, oncles, tantes ou grands-parents.

Bien sûr, il existe des prêts garantis par l’état pour les étudiants ne pouvant réclamer de l’aide à leur entourage. Les enveloppes sont limitées, il est donc très difficile de pouvoir en bénéficier.

Que demandent les banques pour vous accepter en tant que caution ?

La caution est souvent considérée comme l’élément clé d’un prêt étudiant. Ce sont uniquement ses revenus et ses charges qui détermineront la capacité d’endettement et de remboursement. C’est pour cette raison qu’il est assez fréquent que les parents ne puissent le faire. Un prêt immobilier et un prêt travaux peuvent amplement suffirent à dépasser les 33 % requis. Les grands-parents ayant souvent moins de charges sont régulièrement des garants de qualité.

Assurance de prêt

Bien que cela ne soit pas obligatoire, au vu des durées et sommes engagées, les banques se refuseront à faire ce type de prêt sans assurer l’emprunteur, mais surtout le ou les cautions.

Comme l’étudiant n’a pas de revenu, généralement il ne sera couvert qu’en cas de décès. Les garants, eux, devront avoir une assurance plus complète avec également le décès, mais aussi l’invalidité permanente et totale (PTIA), et incapacité de travail (IT).

Peut-on obtenir une délégation d’assurance pour un prêt étudiant ?

La banque vous proposera uniquement les assurances emprunteurs groupe de leurs établissements. Depuis 2010 et la loi Lagarde, les emprunteurs ont le droit de choisir librement l’organisme chargé de couvrir leur prêt. Attention, contrairement aux prêts immobiliers qui ont des dispositifs pour leur permettre de les changer en cours de vie du prêt, pour les prêts étudiants, il faut le faire dès sa mise en place dans le cadre d’une délégation d’assurance.

Votre conseiller essaiera de vous dissuader, mais ne vous laissez pas faire, la loi est de votre côté. Choisir une délégation, c’est la certitude de faire des économies sur cette partie de l’emprunt. Par ailleurs, si vous êtes obligés de passer par le cautionnement des grands-parents, l’âge est un facteur important dans le coût de ce type de contrat. Faire une délégation pour des seniors est aussi l’assurance d’une tranquillité et ne pas dépasser le taux d’usure.

Le taux d’usure est une barrière de sécurité fixée par la Banque de France, c’est le taux au-delà duquel la banque ne pourra pas vous prêter. C’est le TAEG maximum. Dans le cas d’un prêt étudiant le seul élément qui peut vous approcher de cette barrière et l’assurance emprunteur.

Se porter caution pour un prêt étudiant est donc une décision importante, car c’est sur elle que pèsent tous les risques de non-paiement. Il engage la personne pour la durée du prêt, la somme empruntée, les intérêts et les potentiels frais. En tant que caution, vous devez prendre une assurance emprunteur, vous êtes cependant libre de le faire auprès du professionnel de votre choix. Chez Wedou, notre équipe sera ravie de vous proposer une simulation d’assurance en rapport avec la durée et le montant emprunté. Alors, n’hésitez pas, choisissez Wedou !  

Rester informé des dernières actualités Wedou
Merci pour votre souscription
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Sur le même sujet

Mon économie →

Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous