Capacité d’emprunt

Comprendre la capacité d’emprunt

Les personnes qui s’intéressent à l’acquisition d’un bien immobilier savent qu’il est difficile de trouver le prêt idéal. En effet, les banques sont relativement frileuses quand il s’agit de prêter de l’argent. Surtout si le profil de l’emprunteur sort de la normalité (profil à risque de santé aggravé, personne ayant un faible apport personnel ou exerçant un travail précaire…).

Dans tous les cas, il sera nécessaire de calculer votre capacité d’emprunt. C’est justement l’objectif de cet article.

Qu’est-ce que la capacité d’emprunt ?

La capacité d’emprunt correspond à la somme pouvant être empruntée par un individu ou plusieurs personnes (ménage, SCI…).

Pour calculer cette capacité d’emprunt, il faut avant tout connaître vos revenus. En effet, ceux-ci vont déterminer les modalités de votre prêt et votre capacité de remboursement.

Il sera aussi nécessaire de s’intéresser à votre apport personnel et aux aides au financement de votre projet. Évidemment, si vous possédez déjà un bien que vous avez commencé à rembourser, le capital récupéré lors de la vente sera aussi pris en compte.

Sans oublier les frais de notaire ainsi que les charges liées à votre vie courante et à vos éventuels autres prêts en cours.

Connaître tout cela vous aidera à en savoir plus sur votre capacité d’emprunt.

Quelle est la différence entre la capacité d’emprunt et la capacité d’endettement ?

Comme nous l’avons expliqué, la capacité d’emprunt est le montant que vous pouvez emprunter à un organisme financier. La capacité d’endettement, quant à elle, est le montant d’emprunt pouvant être pris en charge pour le remboursement de votre dette.

Intimement liée au taux d’endettement, il faut savoir que les banques considèrent aujourd’hui qu’un endettement dépassant les 35% des revenus de l’emprunteur ou d’un couple d’emprunteurs peut rendre difficile le remboursement du prêt.

À savoir : le taux d’endettement est donné à titre indicatif et n’est lié à aucune loi. C’est pourquoi certains établissements financiers peuvent aller au-delà des 35% sur certains dossiers. Nous pensons, par exemple, aux jeunes cadres qui peuvent évoluer très vite ou aux personnes possédant un gros apport personnel.

De quelle manière l’assurance emprunteur peut-elle influer sur la capacité d’emprunt ?

Quand on recherche un prêt bancaire, on a tendance à s’intéresser au taux en vigueur. C’est, en effet, une donnée importante. Pourtant, il ne faut pas oublier le taux de l’assurance emprunteur qui peut, dans certains cas, mettre en danger le crédit.

En effet, il faut savoir que les deux taux (prêt et assurance) s’additionnent. C’est d’ailleurs pour cette raison que certains profils à risque de santé aggravé peuvent avoir du mal à emprunter de l’argent (même avec une bonne situation financière).

De ce fait, il ne faut pas oublier les primes de l’assurance emprunteur dans le calcul de votre capacité d’emprunt. Si besoin, n’hésitez pas d’ailleurs à vous faire accompagner par un courtier d’assurance.

Quelques informations pour
votre proposition personnalisée.
<

Et voilà notre
meilleure offre

J'en profite
Retenter

Assurance Emprunteur
Votre tarif en
10 secondes !

Nous avons bien reçu votre enregistrement et vous adressons un mail pour accéder à votre espace personnel
Oops! Something went wrong while submitting the form.

FAQ / les questions les plus fréquentes

Capacité d’emprunt

Comprendre la capacité d’emprunt

Publié le
22/12/2022

Contrat groupe

Qu’est-ce qu’un contrat groupe ?

Publié le
22/12/2022

Prêt à taux fixe

Comprendre le prêt à taux fixe

Publié le
28/7/2022
X

Besoin d'aide ?

Chatter avec un conseiller
Planifier un rendez-vous
Faire une simulation