<

Et voilà notre
meilleur offre

J'en profite
Retenter

Votre tarif en
10 secondes !

Nous avons bien reçu votre enregistrement et vous adressons un mail pour accéder à votre espace personnel
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Retour

Caution

Bien que la caution ne soit pas obligatoire légalement, certains organismes financiers préfèrent avoir recours à une caution pour être assurés de récupérer leur argent. Si ce n’est pas le cas, il se peut que la demande de prêt soit refusée.

Attention : il ne faut pas confondre la caution avec le garant. En effet, la caution désigne la personne qui s’engage à rembourser le prêt en cas de défaillance de l’emprunteur. Le garant, quant à lui, intervient dans le remboursement des loyers en cas de non-paiement de ceux-ci par le locataire.

Le rôle de la caution pour l’emprunteur

La caution est utilisée le plus souvent dans le cadre de prêts à la consommation ; surtout pour les prêts étudiants. En effet, parce qu’un jeune en étude n’a pas de revenu stable, pour se protéger, la banque oblige à nommer une caution qui devra rembourser le prêt si besoin est.

La caution peut être simple ou solidaire. Dans le premier cas, le créancier engage des poursuites contre l’emprunteur avant de faire appel à la caution. Dans le second, la caution doit payer la dette dès le 1er incident de paiement.

Qui peut se porter caution ?

En règle générale, c’est un membre de la famille. En effet, les parents ou les grands-parents se portent souvent caution (voire les oncles et les tantes). Toutefois, il est possible de demander à un organisme extérieur. Par exemple, dans le cas d’un prêt étudiant garanti par l’État, c’est ce dernier qui se porte caution.

À savoir : dans le cadre des prêts immobiliers, certains organismes peuvent aussi se porter caution. C’est le cas du Crédit Logement, par exemple, de certaines mutuelles ou de sociétés de cautionnement.

D’ailleurs, certaines banques obligent à utiliser leur propre société de cautionnement.

Dans tous les cas, la caution a pour obligation de rembourser le crédit si l’emprunteur ne peut le faire (perte de revenu, endettement, faillite personnelle…).

Toutefois, le prêteur doit, de son côté, informer la caution avant le 31 mars de chaque année en précisant le montant du capital restant dû, la date de fin de l’engagement ainsi que le montant des intérêts, frais et commissions. Si ce n’est pas le cas, la caution ne sera pas obligée de rembourser les pénalités de retard.

Comment fonctionne l’assurance emprunteur avec une caution ?

Si un emprunteur fait appel à une caution, les deux parties devront posséder une assurance emprunteur. En fonction du prêt et de l’utilité de la caution, l’assurance de prêt de cette dernière sera plus ou moins importante.

Par exemple, pour un prêt étudiant, on obligera seulement la personne en étude à avoir une garantie décès. La caution, quant à elle, pourra posséder une couverture plus étendue.

Si nécessaire, il ne faut pas hésiter à utiliser la loi Lagarde pour choisir une délégation d’assurance adaptée à vos besoins.

HelperHelper
Aide ?
X

Besoin d'aide ?

Chatter avec un conseiller
Planifier un rendez-vous
Faire une simulation