Parents, pourquoi assurer le prêt étudiant de votre enfant ?

Romain Gerbet
Community manager
◄ Retour

C’est un fait : la vie étudiante coûte cher. Surtout si votre enfant a choisi de faire son cursus dans une école privée sans passer par l’apprentissage. Dans ce cas, c’est à la famille de se charger de tout.

Parce qu’il est souvent difficile de dépenser des dizaines de milliers d’euros pour des parents et/ou grands-parents, de plus en plus d’étudiants poussent les portes de leur banque pour demander un prêt.

Au vu des sommes engagées et de la durée de remboursement, il est courant que les organismes financiers obligent la souscription d’une assurance emprunteur.

C’est d’ailleurs le sujet de cet article.

Les caractéristiques d’un prêt étudiant

Le prêt étudiant a été mis en place par les banques pour aider les jeunes à financer leurs études. Considéré comme un crédit à la consommation, il peut englober à la fois le coût de l’école et tous les à-côtés. Nous pensons, par exemple, au logement, au transport ou à la santé.

Pour en bénéficier, il est souvent demandé de justifier son inscription dans une école. D’ailleurs, certaines banques possèdent des accords avec des établissements. Ce qui peut se révéler intéressant pour profiter de différents avantages.

À savoir : le prêt étudiant offre 3 options de remboursement pour s’adapter aux besoins de chacun.

Prêt étudiant et assurance emprunteur

De toute évidence, si la banque prête de l’argent, elle veut être sûre de récupérer la somme. C’est pourquoi elle oblige bien souvent à souscrire une assurance emprunteur (bien que, légalement, aucun texte ne le justifie). Cet organisme s’occupera du remboursement des mensualités en cas de défaillance de l’emprunteur et de ses cautions.

À ce titre, il faut savoir que l’emprunteur (l’étudiant) et la caution devront souscrire chacun à une assurance de prêt. Votre enfant sera généralement couvert par la garantie décès. En tant que caution, vous pouvez demander une couverture plus importante (englobant, par exemple, la perte d’emploi et/ou la PTIA).

Attention à votre capacité d’endettement et au taux d’usure en vigueur au moment de signer le prêt, car, en fonction de votre situation personnelle et/ou professionnelle, le coût de cette dernière peut être plus ou moins important.

Comment optimiser le coût du prêt étudiant ?

Tout d’abord, vous pouvez prendre rendez-vous auprès de plusieurs banques afin d’étudier leurs propositions.

Après avoir trouvé le prêt qui vous convient, renseignez-vous sur le contrat groupe de la banque. S’il ne vous correspond pas, la loi Lagarde vous autorise à opter pour une délégation d’assurance. Toutefois, contrairement au prêt immobilier, sachez que c’est le seul moment où vous pouvez remplacer votre assurance. Une fois le contrat signé, c’est trop tard.

C’est pourquoi nous vous conseillons de vous rapprocher d’un courtier d’assurance tel que Wedou pour vous aider à profiter d’un contrat d’assurance répondant précisément à vos attentes.

◄ Retour
  • Sommaire

◄ Retour
HelperHelper
Aide ?
X

Besoin d'aide ?

Chatter avec un conseiller
Planifier un rendez-vous
Faire une simulation