Retour

Comprendre le métier de courtier d’assurance

Selon un sondage OpinionWay, 37% des Français ont eu recours à un courtier d’assurance pour leur prêt immobilier (ce chiffre monte à 67% chez les 18-34 ans).

Parmi les raisons évoquées :

  • L’obtention d’un taux d’assurance et de crédit plus avantageux (54%) ;
  • L’accompagnement dans les démarches (31%) ;
  • Le gain de temps (25%).

Découvrons ensemble la mission et le champ d’action du courtier d’assurance.

Quel est le rôle du courtier d’assurance ?

Au vu des chiffres en constante hausse, le rôle du courtier d’assurance commence à être mieux connu des Français. Il faut dire que l’acquisition d’un bien immobilier est un véritable projet de vie qui s’étale sur plusieurs dizaines d’années. Ainsi, il faut être assuré de choisir le bon.

À ce titre, le rôle du courtier d’assurance est d’accompagner les personnes à la recherche d’un crédit immobilier à taux intéressant. En tant que commerçant inscrit au registre du commerce et des sociétés, il est totalement indépendant au contraire de l’agent d’assurance qui peut, lui, être mandaté par une assurance.

De ce fait, il commence par discuter avec son client afin de faire un point sur ses finances, son projet et sa situation personnelle et professionnelle. Puis, il va voir les banques et assurances pour négocier les tarifs en faisant jouer la concurrence.

À noter : certains organismes financiers proposent des produits spécifiques aux courtiers d’assurance. Généralement, ceux-ci sont plus avantageux que les autres.

Pourquoi est-il intéressant de demander les conseils d’un courtier en assurance pour son assurance emprunteur ?

Les missions du courtier d’assurance sont multiples :

  • Il conseille son client en l’aidant à mieux appréhender l’angle financier de son projet ;
  • Il accompagne ses clients et répond à leurs questions jusqu’à la signature du contrat avec la banque.

Une fois ses missions accomplies, le courtier d’assurance sera payé à la commission à la signature du contrat. Des frais d’honoraires peuvent être ajoutés. Dans tous les cas, en moyenne, il permet à ses clients d’économiser entre 15 000€ et 40 000€ sur des contrats de plus de 200 000€.

À noter : le choix de faire appel à un courtier d’assurance est surtout à considérer chez les profils dits à risque. En effet, les banques et assurances font leur maximum pour attirer les profils premium (personne en bonne santé, avec un apport personnel important et un emploi stable). Par contre, les autres profils d’emprunteurs peuvent se voir appliquer des surprimes voire des exclusions de garantie ou des refus d’assurance.

Dans ce cas, il est possible de passer par un courtier d’assurance pour trouver un contrat plus adapté à ses besoins.

À savoir : le courtier d’assurance peut aussi bien intervenir en phase de recherche de crédit qu’après la souscription du contrat (grâce aux lois Hamon et Bourquin).  


Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous