Prêt à taux variable

Comprendre le prêt à taux variable

Quand on va voir une banque pour faire une demande de crédit immobilier, celle-ci nous propose plusieurs types de contrats. Le plus simple étant le prêt à taux fixe (taux qui n’évolue pas). Toutefois, il est possible de demander à souscrire un prêt à taux variable.

Quel est le principe de ce prêt ? Et quels sont ses avantages et inconvénients ?

Nous répondons aux questions que vous vous posez sur le crédit à taux variable dans notre article.

Les caractéristiques du prêt à taux variable

Le prêt immobilier à taux fixe est facile à comprendre : vous négociez le taux de vos intérêts à la signature de votre contrat et celui-ci n’évolue jamais (sauf si vous voulez le renégocier).

Le prêt à taux variable, quant à lui, est plus complexe. En effet, le taux est révisable en fonction d’un indice défini au moment de la souscription du contrat (généralement Euribor). Si cet indice augmente, le taux suivra la tendance. S’il baisse, le taux diminuera également. Ce qui implique une grande part d’inconnu quand on souscrit ce type de prêt.

De ce fait, en optant pour un prêt à taux variable, on fait un pari sur l’avenir (maintien, voire baisse de taux).

Pourquoi choisir un prêt à taux variable ?

Tout d’abord, il faut savoir que le taux variable est plus faible que le taux fixe. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est intéressant pour les prêts à court terme ou les résidences secondaires. De plus, nous observons depuis quelques années une baisse continue des taux d’intérêt liés au crédit immobilier. Ce qui a ravi les personnes qui ont fait le choix de ce type de prêt.

Le but étant de suivre l’évolution des taux. Si vous considérez que ces derniers sont en haut de cycle, opter pour un taux variable peut être un pari intéressant.

Ceci étant dit, il est possible d’opter pour des prêts à taux variables spécifiques. Par exemple, vous pouvez négocier avec votre banque un taux de départ fixe durant les premières années et variable ensuite. Vous pouvez aussi mettre en place des clauses dans le contrat servant de protection et garde-fou prenant la forme d’un plafonnement du taux d’intérêt, de la possibilité d’un remboursement anticipé en cas de forte hausse du taux ou bien d’un passage au taux fixe quand vous le souhaitez.

Prêt à taux variable et assurance emprunteur

Le taux de départ de ce type de prêt étant plus faible, il peut faciliter l’accès à un crédit à certains profils d’emprunteurs. En effet, le taux du prêt se cumule avec celui de l’assurance et ne doit pas dépasser ni le taux d’usure en vigueur ni votre taux d’endettement.

À savoir : il est toujours possible de profiter des lois Lagarde, Hamon et Bourquin pour sélectionner une délégation d’assurance avant la signature du prêt, durant la première année de souscription et à chaque date anniversaire.

Quelques informations pour
votre proposition personnalisée.
<

Et voilà notre
meilleure offre

J'en profite
Retenter

Assurance Emprunteur
Votre tarif en
10 secondes !

Nous avons bien reçu votre enregistrement et vous adressons un mail pour accéder à votre espace personnel
Oops! Something went wrong while submitting the form.

FAQ / les questions les plus fréquentes

X

Besoin d'aide ?

Chatter avec un conseiller
Planifier un rendez-vous
Faire une simulation