Retour

Renégocier mon taux de crédit immobilier et assurance emprunteur

Un crédit immobilier est un contrat vivant dans le sens où il n’est pas fixe. En effet, il est courant que les emprunteurs, en voyant les taux d’intérêt ou les taux de cotisations d’assurance diminuer, décident de renégocier leur crédit immobilier.

Qu’est-ce que la renégociation de son taux de crédit immobilier et de l’assurance emprunteur ? Comment et pourquoi réaliser cette démarche ? Découvrez la réponse à ces questions.

Renégocier son taux de crédit immobilier : comment faire ?

Depuis quelque temps, nous remarquons que les taux d’intérêt des crédits immobiliers ont tendance à diminuer. Ce qui signifie qu’il est très avantageux d’emprunter de l’argent puisqu’en 2021, ces taux peuvent descendre facilement en dessous de 1%. Évidemment, cela est à nuancer en fonction de votre profil d’emprunteur et de la durée d’emprunt.

Dans tous les cas, si vous constatez que la différence entre votre taux actuel et le taux en vigueur est d’au moins 0,7 point, il peut être intéressant de le renégocier en demandant d’alléger les mensualités de remboursement ou de réduire la durée du remboursement. À condition, pour que cette opération soit intéressante, que le capital restant dû soit suffisamment élevé et que la durée de remboursement du prêt soit supérieure à la durée écoulée

À savoir : il est aussi possible de demander le rachat du crédit par une autre banque. Cependant, contrairement à la renégociation, cela peut entrainer des frais de dossier (voire d’assurance).

Les démarches pour renégocier le taux de son assurance emprunteur 

Tout comme pour le taux du crédit immobilier, il est aussi possible de renégocier le taux de votre assurance emprunteur.

Plusieurs cas de figure sont possibles :

  • Voir avec votre banque si vous avez souscrit un contrat d’assurance groupe ;
  • Renégocier votre taux d’assurance emprunteur auprès de votre assurance ;
  • Faire jouer la concurrence en cherchant une délégation d’assurance avec un taux plus avantageux.

Dans tous les cas, sachez que vous ne pouvez effectuer ces démarches qu’à des dates précises. En effet, renégocier son taux d’assurance emprunteur est soumis à la loi Hamon qui vous autorise à le faire durant la première année de souscription du contrat. Puis, si vous avez raté cette échéance, la loi Bourquin prend le relai en vous permettant de renégocier votre taux d’assurance à chaque date anniversaire de votre contrat de prêt.

Toutefois, pour que la banque ne puisse vous freiner dans vos démarches, sachez qu’en plus de respecter les délais légaux imposés par les lois Hamon et Bourquin, la nouvelle assurance doit posséder des garanties au moins équivalentes à l’ancienne (principe d’équivalence de niveau de garanties).

Dans tous les cas, vous avez compris que s’intéresser à ses taux de crédit immobilier et d’assurance emprunteur vous permet de réaliser de formidables économies.


Aide

Faq