Retour

Comprendre le statut de résident / non-résident

En tant que personne née en France et résidant dans le pays, il peut parfois être difficile de trouver un prêt immobilier avec une assurance emprunteur optimale. Alors pour un expatrié ou un français souhaitant acheter un bien secondaire dans un pays étranger, cela peut vite devenir le parcours du combattant.

C’est pourquoi la notion de résident et non-résident est importante pour les banques et assurances.

L’assurance emprunteur en tant que résident français

3 cas de figure sont possibles pour une personne habitant en France désirant investir dans l’immobilier :

  • Personne née en France et habitant en France ;
  • Personne habitant en France et souhaitant acquérir un bien à l’étranger ;
  • Étranger vivant en France en situation régulière.

Le premier cas concerne une majorité de la population française. Pour souscrire un prêt immobilier et une assurance emprunteur, il suffit de prendre rendez-vous avec sa banque et de choisir l’assurance groupe de l’organisme financier ou une délégation d’assurance.

Le second cas offre le choix à la personne de se renseigner auprès d’un établissement bancaire français ou installé sur le lieu concerné par l’achat immobilier. Vu que nous nous trouvons sur un cas spécial, le choix d’une délégation d’assurance s’avère préférable. Surtout que l’assurance emprunteur sera liée à la situation du pays.

Si vous êtes résident étranger, l’obtention d’un prêt immobilier peut se révéler plus compliquée. Il faut, en effet, présenter un dossier complet qui montre votre volonté de rester en France et votre capacité à pouvoir rembourser le prêt contracté. Évidemment, il faudra aussi souscrire une assurance immobilière (groupe ou individuelle en fonction de vos besoins). Parce que le montage du dossier financier peut être plus complexe, nous vous conseillons de faire appel à un courtier d’assurance.

L’assurance emprunteur en tant que non-résident français

Ici, nous sommes dans une situation où votre résidence principale se trouve à l’étranger. Ce qui ne vous empêche pas de faire appel à une banque française si vous le souhaitez pour financer votre achat immobilier à l’étranger en tant qu’expatrié.

De toute évidence, les banques sont plus enclines à accorder des prêts et assurances à des conditions intéressantes dans les pays qui ne sont pas considérés comme pays à risque. Cela concerne tous les pays de l’Union européenne ainsi que les pays qui ne sont pas en guerre. Pour certains pays à risque, il est possible de se faire couvrir, mais cela occasionnera sûrement des surprimes d’assurance plus ou moins importantes

En règle générale, chaque contrat comprend au moins les garanties décès et PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie). Pour obtenir plus de garanties (ITT ou IPT entre autres), il faudra se renseigner auprès de l’établissement bancaire ou de votre organisme d’assurance.

À noter : la couverture sera adaptée à la législation du pays et à l’éloignement géographique par rapport à la France (évidemment, cela ne concerne pas les DOM TOM qui disposent de la même législation que la France métropolitaine).


Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous