Glossaire de l'assurance emprunteur

Ce qu’il faut savoir

Taux Annuel Effectif de l'Assurance (TAEA)

Depuis le 1er octobre 2015, les offres de crédit doivent mentionner le Taux Annuel Effectif de l’Assurance. Il doit figurer sur la Fiche Standardisée d’Information (FSI), sur votre contrat de prêt et sur votre certificat d’adhésion.

Ce taux permet de comparer les coûts d'assurance indépendamment des caractéristiques du prêt, de l'échéancier de remboursement ou des modalités de paiement de l'assurance.

Le TAEA

Les TAEA sont comparables entre eux. Le TAEA est la différence entre les taux effectifs globaux de votre crédit avec et sans les coûts d'assurances : TAEA = TEG assurance comprise – TEG hors assurance.

Mais soyez vigilants, conçu pour améliorer la transparence des offres de crédit et renforcer la concurrence, le TAEA est parfois "maquillé" par certaines banques, qui n'intègrent qu'une partie de leur tarif et réduisent artificiellement le TAEA.

Dans le même esprit certains assureurs affichent des TAEA attractifs qu’elles combinent avec des primes mensuelles dégressives. On parle de taux d'assurance assis sur le capital restant dû. En réalité, ces propositions ne sont pas avantageuses, le TAEA et le coût global d'assurance sont apparemment plus bas, mais l'essentiel du coût d'assurance est payé pendant les premières années alors qu'en moyenne les biens immobiliers sont revendus au bout de 7 ans alors que l'assurance a pratiquement été intégralement payée pour la durée du prêt (de 10 à 20 ans) . Il faut privilégier l'assurance calculée sur le "capital initial" qui correspond au coût sur la durée de détention du bien est toujours plus économique.

En conclusion, sa comparaison la plus juste se fait sur le coût mensuel de l'assurance et pas sur le TAEA.