Taux d’intérêt

Comprendre le taux d’intérêt d’un prêt

Tout le monde sait qu’un prêt immobilier ou un crédit à la consommation génère des taux d’intérêt. En effet, les organismes financiers ne prêtent pas de l’argent par pure générosité. Leur but est de gagner de l’argent sur chaque emprunt.

Savez-vous exactement comment fonctionne le taux d’intérêt ? De plus, connaissez-vous les moyens de l’optimiser ?

Nous vous proposons d’en apprendre plus sur les taux d’intérêt.

Qu’est-ce que le taux d’intérêt ?

Pour faire simple, le taux d’intérêt correspond à la rémunération du capital prêté par un organisme financier à une personne ou une entreprise. En échange d’une somme d’argent remboursable en un délai prédéfini par le contrat, l’emprunteur doit régler des mensualités comportant une partie capital et une partie intérêt.

En somme, on peut dire que le taux d’intérêt est le paiement du service d’emprunt d’un certain capital pendant un temps donné.

Quels sont les types de taux d’intérêt ?

On distingue deux grands types de taux d’intérêt :

  • Le taux d’intérêt nominal est un taux brut qui permet de calculer les intérêts dus ;
  • Le taux d’intérêt réel qui tient compte de l’inflation.

En plus de cela, il est possible pour un emprunteur de choisir entre 3 types de taux d’intérêt :

  • Taux d’intérêt fixe qui reste le même durant la totalité du contrat ;
  • Taux d’intérêt variable qui évolue en s’adaptant aux taux interbancaires EURIBOR (généralement) ;
  • Taux d’intérêt mixte ou semi-fixe qui propose une période fixe et une période variable.

À noter : on parle aussi de taux d’intérêts simples ou composés dans le cadre de placement de capital.

Comment est calculé le taux d’intérêt ?

Il est difficile de vous donner une méthode de calcul précise des taux d’intérêt tant ceux-ci englobent de paramètres.

Dans tous les cas, sachez que le taux d’intérêt est calculé en prenant en compte :

  • La nature du prêt ;
  • La durée de l’emprunt ;
  • Les risques ;
  • Les ressources du prêteur ;
  • Les normes légales en vigueur ;
  • Une marge de manœuvre permettant de couvrir les risques en cas de défaillance de l’emprunteur.

De plus, le taux d’intérêt proposé ne peut dépasser un taux d’usure mis en place par l’État français.

Comment optimiser vos taux d’intérêt ?

Avant tout, nous vous invitons à vous intéresser au TAEG (Taux Annuel Effectif Global) afin de connaitre le coût total du prêt. Ce qui facilite la comparaison entre différents taux.

De plus, sachez que les banques apprécient les bons épargnants. Ainsi, plus vous avez d’apport personnel et plus vous pourrez négocier votre taux d’intérêt à la baisse.

Dans le cas d’un taux fixe, si vous constatez une baisse de celui-ci, il ne faut pas non plus hésiter à le renégocier ou à le faire racheter par une banque.

En sachant que le taux d’intérêt de votre prêt s’ajoute à celui de votre assurance emprunteur et, qu’additionnés, ils ne doivent pas dépasser un taux d’endettement de 33%, vous comprenez l’importance de les optimiser si possible.

Quelques informations pour
votre proposition personnalisée.
<

Et voilà notre
meilleure offre

J'en profite
Retenter

Assurance Emprunteur
Votre tarif en
10 secondes !

Nous avons bien reçu votre enregistrement et vous adressons un mail pour accéder à votre espace personnel
Oops! Something went wrong while submitting the form.

FAQ / les questions les plus fréquentes

X

Besoin d'aide ?

Chatter avec un conseiller
Planifier un rendez-vous
Faire une simulation