Retour

Comprendre le Taux Annuel Effectif Global / TAEG

Emprunter de l’argent pour financer l’achat d’un bien nécessite un minimum de connaissance du jargon immobilier. En effet, les banques et assurances ont leurs propres termes qu’il convient de connaître pour être sûr de choisir le bon contrat.

D’ailleurs, la notion de TAEG ou Taux Annuel Effectif Global est une obligation légale à faire impérativement apparaître sur chaque contrat de crédit immobilier ou à la consommation.

Le TAEG : qu’est-ce que c’est ?

Depuis 2016, le Taux Effectif Global est devenu Taux Annuel Effectif Global. Ainsi, si vous avez un contrat signé avant 2016, vous pouvez y voir indiquer la mention TEG au lieu de TAEG. Rassurez-vous : c’est la même chose.

Dans les deux cas, ce taux indique la totalité des frais occasionnés par le prêt aussi bien pour un crédit à la consommation que pour un crédit immobilier. Exprimé en pourcentage annuel du montant emprunté, il doit être impérativement indiqué par les établissements de crédit afin d’aider les souscripteurs à comparer différentes offres entre elles plus facilement.

À noter : le TAEG ne peut être supérieur au taux d’usure qui correspond, quant à lui, au maximum légal applicable en France (assurance emprunteur comprise).

Comment est calculé le TAEG ?

Il est très difficile de calculer précisément le TAEG sur toute la durée de vie du prêt. Toutefois, voici les éléments pris en compte par celui-ci :

  • Les intérêts bancaires ;
  • Les frais de dossier ;
  • Les éventuels frais du courtier ou d’autres intermédiaires étant intervenus dans la souscription du contrat ;
  • Le coût de l’assurance emprunteur ;
  • Les frais de garantie (cautionnement ou hypothèque) ;
  • Les frais liés au paiement de l’agent immobilier ;
  • Les frais supplémentaires liés au prêt (frais d’ouverture et tenue de compte par exemple si la banque vous a obligé à ouvrir un compte chez eux).

Relativement simple à calculer sur une année, il est évident que le TAEG évolue avec votre prêt.

Pourquoi est-il important de connaître le TAEG de son prêt en tant qu’emprunteur ?

Rassurez-vous : vous n’avez pas besoin de calculer le TAEG puisque c’est votre organisme prêteur qui s’en occupe pour vous. Dans tous les cas, le TAEG est important, car il vous permet de comparer différentes offres de prêt entre elles. En effet, l’erreur souvent commise par les emprunteurs est de ne regarder que le taux d’intérêt bancaire. Mais le taux de l’assurance peut être, en fonction de votre situation personnelle et/ou professionnelle, très important (se rapprochant même parfois du taux d’intérêt).

Grâce au TAEG, vous avez une connaissance globale du coût de votre prêt. Toutefois, il faut noter que le véritable TAEG ne peut être calculé qu’après avoir souscrit l’assurance de prêt associée. Avant cela, la banque vous fournit une estimation.

De plus, sachez que le TAEG est une mention obligatoire qui doit apparaître autant sur les publicités des établissements financiers que sur les contrats de prêt. En cas d’absence de TAEG ou d’erreur de calcul, il est possible de demander à un tribunal d’annuler tout ou partie des frais liés aux intérêts.


Aide

Faq