Assurance emprunteur et LLD : comment optimiser son contrat ?

Romain Gerbet
Community manager
◄ Retour

Dans le cadre de l’acquisition d’une résidence principale, secondaire ou locative, il est possible de se faire financer par le biais d’un prêt immobilier. D’autres secteurs (tels que le secteur automobile) ont mis en place des solutions de crédit différentes. C’est le cas de la LLD (Location de Longue Durée).

Nous allons nous intéresser précisément à ce contrat et à l’assurance emprunteur associée.

Assurance emprunteur et LLD : est-ce obligatoire ?

Le principe du LLD est simple à comprendre. Au lieu de payer un bien en une seule fois, vous optez pour une forme de crédit qui vous permet de profiter d’un financement sous forme de mensualités. Dans le cas de l’acquisition d’une voiture, le LLD offre la possibilité d’obtenir immédiatement l’engin désiré et d’adapter la durée du remboursement en fonction de vos ressources. Souvent, l’entretien du véhicule, l’assistance et l’extension de garantie sont compris dans le contrat. De plus, à la fin du LLD, vous pouvez racheter votre voiture ou en changer selon vos envies. La différence avec le LOA se faisant surtout au niveau de la définition du kilométrage lors de la mise en place du contrat.

Dans tous les cas, nous sommes ici sur un crédit relativement court (entre 2 et 5 ans généralement). Toutefois, l’organisme de prêt souhaite se protéger contre les accidents de la vie pouvant entraîner des défauts de remboursement. De ce fait, bien que légalement, il ne soit pas obligatoire de souscrire une assurance de prêt, ce n’est pas ce que nous observons dans la pratique.

Assurance emprunteur et LLD : quelles garanties ?

Attention à ne pas confondre assurance emprunteur et assurance auto. La première couvre le prêt tandis que la seconde protège le véhicule, le conducteur et les passagers.

Ainsi, nous trouvons dans tous contrats d’assurance des garanties obligatoires : garantie décès emprunteur et garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie). En fonction de votre situation personnelle et/ou professionnelle, il est possible d’ajouter d’autres garanties.

L’objectif : vous couvrir contre les aléas de la vie (accident, maladie, décès) provoquant une perte de revenu et donc l’impossibilité de rembourser votre prêt.

À noter : dans le cas d’un LLD, des difficultés de paiement peuvent entraîner une résiliation automatique du contrat avec obligation de restitution du véhicule (et d’éventuelles pénalités supplémentaires).

Assurance emprunteur et LLD : les clés pour profiter d’un contrat idéal

Votre organisme financier vous oblige à souscrire une assurance emprunteur ? Vous souhaitez gagner en sérénité en sachant que l’assurance se chargera de rembourser à votre place vos mensualités si besoin est ? Dans ce cas, il faudra vous intéresser aux conditions d’application de votre contrat d’assurance.

À savoir : contrairement au crédit immobilier, l’assurance emprunteur du LLD et LOA ne peut être résiliée que durant les 14 premiers jours après la souscription du contrat. Vous pouvez aussi, grâce à la loi Lagarde, profiter d’une délégation d’assurance au lieu de l’assurance de groupe de l’organisme emprunteur.

Pour en savoir plus et améliorer votre pouvoir d’achat, contactez les experts Wedou.

◄ Retour
  • Sommaire

◄ Retour
HelperHelper
Aide ?
X

Besoin d'aide ?

Chatter avec un conseiller
Planifier un rendez-vous
Faire une simulation