Assurance de prêt et diabète : comment emprunter plus facilement ?

Romain Gerbet
Community manager

Bien que le rôle de l’assurance emprunteur soit de protéger l’adhérent contre les aléas de la vie, cet organisme financier peut refuser certains dossiers ou appliquer des surprimes.

C’est le cas de certains profils avec des risques aggravés de santé tels que les personnes diabétiques.

C’est votre cas ? Dans ce cas, notre article vous concerne et va vous intéresser. Nous allons, en effet, vous apporter les meilleurs conseils pour pouvoir profiter de conditions optimales pour votre assurance emprunteur.

Assurance de prêt et diabète : ce que ça implique pour l’assuré

De toute évidence, les assurances ne traitent pas tous leurs clients de façon égalitaire. En effet, ce type d’organisme financier favorise les personnes en bonne santé avec une situation professionnelle stable et possédant un apport personnel conséquent. Si ce n’est pas le cas, il peut être plus difficile d’obtenir des garanties à des conditions optimales.

À ce titre, parce que les personnes diabétiques sont considérées comme profils avec risque aggravé de santé, les assurances peuvent, soit autoriser la souscription du contrat en appliquant des exclusions de garantie et/ou des surprimes, soit opposer un refus d’assurance.

Ce qui, évidemment, met en danger le projet immobilier en cours.

Assurance de prêt et diabète : procédure pour réaliser un crédit immobilier

La banque, pour se protéger, conditionne généralement la signature du prêt à la souscription d’une assurance emprunteur.

Ce faisant, il sera nécessaire de remplir un questionnaire de santé et de faire évaluer votre état de santé par un médecin-conseil. À ce moment, vous devrez indiquer que vous êtes diabétique et mettre à la disposition de l’assurance toutes les informations médicales liées à cette pathologie (derniers résultats de votre hémoglobine glyquée, entre autres). De plus, vous devrez sûrement passer quelques tests (mesure de la tension artérielle, épreuve d’effort, électrocardiogramme…).

Au terme de cet examen médical, l’assurance décidera de prendre en charge votre dossier ou non.

Attention au taux de votre assurance : si celui-ci est trop important, il se peut que, additionné au taux de votre crédit, il dépasse le taux d’usure en vigueur. Dans ce cas, le prêt ne peut vous être accordé.

Assurance de prêt et diabète : solutions pour emprunter plus facilement

Tout d’abord, sachez que vous n’êtes pas obligé d’opter pour l’assurance groupe de votre banque. Vous pouvez, en effet, faire confiance à un courtier d’assurance pour vous aider à trouver une délégation d’assurance plus adaptée à votre situation personnelle et/ou professionnelle. Et cela avant la signature de votre contrat.

De plus, les lois Hamon et Bourquin vous permettent aussi de changer d’assurance après la signature de votre contrat durant la première année de souscription et à chaque date anniversaire.

Sans oublier finalement la convention AERAS qui facilite l’accès à l’assurance de prêt aux personnes avec risque aggravé de santé. D’ailleurs, sachez que vous serez directement orienté vers ce dispositif si, à cause de votre diabète, aucun organisme ne souhaite vous assurer.

  • Sommaire

Aide

Faq