Assurance emprunteur et retraite : comment réaliser des économies ?

Romain Gerbet
Community manager

L’assurance emprunteur et la retraite peuvent concerner deux situations :

  • Soit vous avez un prêt encore en cours au passage à la retraite et, dans ce cas, certains éléments ne doivent plus être pris en compte (assurance perte d’emploi, par exemple) ;
  • Soit vous voulez souscrire un nouveau crédit immobilier lors de votre retraite.

Nous vous aidons à en savoir plus sur l’assurance emprunteur à la retraite.

Vous continuez à rembourser votre crédit à la retraite

En 2019, l’âge du premier achat immobilier se situe, en moyenne, à 32 ans.

Pourtant, chaque parcours de vie est différent. Ainsi, on peut commencer à louer pendant des années pour acheter bien plus tard. De ce fait, il n’est pas rare d’être obligé de continuer à rembourser son crédit après son départ à la retraite.

Dans ce cas, qu’advient-il de toutes les garanties liées au travail ? Nous pensons à la garantie perte d’emploi évidemment. Mais aussi à l’ITT, l’ITP ou l’Incapacité de travail. Normalement, elles « tombent » d’office sans recours de votre part. Mais, pour en être sûr, il convient de vous renseigner auprès de votre organisme de crédit.  

Profitez-en pour vérifier les autres garanties afin de vous assurer que celles liées à votre fin d’activité ne soient plus prises en compte. Car, alors que certaines cessent au départ à la retraite, d’autres imposent une limite d’âge pour disparaitre.  

Emprunter après 60 ans et convention AERAS pour les séniors

À savoir : certaines banques et assurances permettent d’emprunter jusqu’à 85 ans en proposant des garanties couvrant aussi bien l’invalidité que le décès.

Évidemment, comme pour chaque contrat, il sera nécessaire de remplir un questionnaire de santé et d’éventuels examens médicaux peuvent être demandés. Nous savons qu’il peut être tentant de mentir si vous avez une pathologie grave (un cancer, par exemple), mais nous vous le déconseillons. Car cela peut avoir des répercussions graves : nullité du contrat, poursuites pénales…

En parlant d’ailleurs du questionnaire médical, sachez que vous avez un droit à l’oubli qui vous permet de ne pas déclarer d’anciens cancers diagnostiqués à condition que le protocole thérapeutique soit terminé depuis au moins 10 ans.

Dans tous les cas, si vous avez un profil de personne à risque, vous pouvez prétendre à la convention AERAS pour les séniors (sous conditions).

Les autres solutions d’assurance emprunteur à connaitre

En plus de l’assurance emprunteur, il est possible de s’intéresser à l’assurance emprunteur de groupe qui mutualise les risques entre des emprunteurs de différents âges.

De plus, si vraiment votre profil ne vous permet pas de souscrire d’assurance emprunteur intéressante, vous pouvez demander à votre créancier d’hypothéquer votre bien immobilier (si vous en possédez un et qu’il est déjà payé) ou, si vous êtes titulaire d’un produit d’épargne, de vous en servir de garantie (« nantissement »).


Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous