Assurance emprunteur à 50 ans : comment profiter d’une couverture optimale au meilleur prix ?

Romain Gerbet
Community manager

De nos jours, il est possible de souscrire un crédit immobilier jusqu’à 75 ans (voire plus en choisissant certaines délégations d’assurance). De plus, le départ des enfants de la maison représente, pour beaucoup de couples, un nouveau départ.

C’est pourquoi il existe de nombreux emprunteurs de 50 ans, propriétaires ou non, voulant se lancer dans un projet immobilier.

Attention dans ce cas à prendre en compte le montant de l’assurance emprunteur.

Capacité d’emprunt des personnes de 50 ans

De toute évidence, les personnes de 50 ans et plus sont des profils qui intéressent les banques. En effet, en règle générale, à 50 ans, on a plus de pouvoir d’achat qu’à 20 ou 30 ans.

Cela s’explique à la fois par une carrière déjà bien entamée (et un salaire qui suit) et le fait de ne plus avoir à gérer la prise en charge des enfants qui, en grandissant, sont devenus autonomes. De plus, les propriétaires de 50 ans possèdent déjà un patrimoine et, dans certains cas, un apport personnel conséquent.

De ce fait, les emprunteurs de 50 ans ont tendance à emprunter sur une durée plus courte.

À savoir : en empruntant de l’argent après 50 ans, les banques prennent en compte le départ en retraite. Ainsi, seul 70% du revenu sera pris en compte pour estimer la capacité d’emprunt.

L’assurance emprunteur à 50 ans : un élément à ne pas négliger

Vous l’avez compris : si vous êtes déjà propriétaire d’un bien, vous aurez des facilités à demander un nouvel emprunt à votre banque, même après 50 ans.

Toutefois, le point bloquant de votre dossier peut être votre assurance emprunteur. En effet, les organismes financiers savent très bien que les risques de santé sont plus importants avec l’âge qui avance. Et cela se répercute évidemment sur le coût des garanties.

D’ailleurs, de nombreux emprunteurs de 50 ans voient le taux d’usure de leur prêt dépasser le plafond autorisé à cause de l’assurance.

Surtout en cas de maladies chroniques qui peuvent engendrer des surprimes, des exclusions de garantie ou un refus d’assurance.

Assurance emprunteur à 50 ans : comment obtenir une couverture optimale ?

Heureusement, il existe des solutions pour profiter de conditions de crédit et d’assurance intéressantes.

La première : opter pour une délégation d’assurance adaptée à votre situation personnelle (et professionnelle) en faisant appel à un courtier d’assurance.

La seconde : profiter de la convention AERAS et du potentiel droit à l’oubli au moment de remplir le questionnaire de santé.

Dans le cas où aucune de ces deux solutions ne convient, sachez qu’il est possible de jouer sur les quotités en assurant seulement l’une des deux entités du couple ou bien de mettre son bien en hypothèque.

Sans oublier la loi Hamon et la loi Bourquin qui autorisent la substitution d’assurance au cours de la première année de souscription et à chaque date anniversaire.

Vous voulez en savoir plus ? Les équipes Wedou sont à votre disposition pour vous aider à trouver la bonne assurance emprunteur au juste prix.


  • Sommaire

Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous