Assurance emprunteur et indépendants : comment profiter d’une couverture optimale ?

Romain Gerbet
Community manager
◄ Retour

C’est un fait qu’il est difficile de nier : bien que les indépendants représentent une population de travailleurs de plus en plus importante (+4% de création d’entreprises entre 2019 et 2020 et +110% de freelances depuis 10 ans), les banques continuent de privilégier les profils plus classiques. En d’autres termes, les personnes en CDI, plutôt jeunes, en bonne santé et disposant d’un apport financier intéressant.

Comment, dans ce cas, en tant qu’indépendants, pouvoir emprunter de l’argent à un organisme financier dans les meilleures conditions ? Nous vous disons tout.

Assurance emprunteur et indépendants : principe et définition

Avant toutes choses, il faut savoir que, légalement, l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire. Ceci étant dit, les banques ne sont pas de cet avis et il est courant que ces dernières conditionnent l’obtention d’un crédit immobilier à la signature d’un contrat d’assurance emprunteur associé.

Le rôle de l’assurance étant alors de protéger aussi bien l’assuré que l’organisme prêteur afin d’éviter les défauts de remboursement.

À noter : l’assurance emprunteur s’ajoutant au crédit, il est important de prendre en compte le taux d’usure en vigueur. En effet, l’assurance peut rendre difficile l’accession au crédit immobilier à certains profils (dont les indépendants et freelances).

Assurance emprunteur et indépendants : les garanties de votre contrat

Pour bénéficier d’une couverture optimale, l’assurance intégrera différentes garanties au sein du contrat. Nous y trouvons, en règle générale, une garantie décès et une garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie). Il est possible d’ajouter d’autres garanties en fonction de vos besoins. Nous pensons, par exemple, aux garanties ITT, IPP ou IPT.

Toutefois, contrairement aux salariés, les indépendants ne sont pas concernés par la garantie Perte d’emploi.

On vous demandera par contre l’antériorité de votre entreprise et la variabilité de vos revenus.

Assurance emprunteur et indépendants : optez pour une protection idéale

Afin de permettre aux assurés de bénéficier d’un meilleur pouvoir de négociation, l’État a mis en place différents dispositifs légaux à connaître.

Tout d’abord, sachez que vous n’êtes pas obligé de souscrire à l'assurance groupe de la banque puisque la loi Lagarde autorise la souscription d’une délégation d’assurance avant la signature du contrat de prêt.

Il ne faut pas oublier non plus la loi Hamon qui facilite la substitution d’assurance durant la première année de souscription et la loi Bourquin qui prolonge ce délai à chaque date anniversaire de votre contrat.

Finalement, si vous présentez un profil de personne à risque de santé aggravé, nous vous incitons à utiliser les facilités offertes par la convention AERAS. Vous profitez ainsi, par exemple, d’un droit à l’oubli pour certaines pathologies.

Vous voulez en savoir plus sur le choix de la bonne assurance emprunteur ? Les experts Wedou sont à votre disposition pour vous conseiller et répondre à vos questions. En tant que courtier d’assurance, nous sommes capables d’accompagner les indépendants dans la recherche du bon contrat d’assurance de prêt au prix juste. Contactez-nous !

◄ Retour
  • Sommaire

◄ Retour
HelperHelper
Aide ?
X

Besoin d'aide ?

Chatter avec un conseiller
Planifier un rendez-vous
Faire une simulation