Assurance emprunteur et policier : comment profiter d’une couverture optimale ?

Romain Gerbet
Community manager
◄ Retour

Policier, comme une majorité de professions liées à la sécurité, est difficile. En plus du grand impact psychologique quotidien, les forces de l’ordre doivent faire face continuellement à la violence et aux situations de crise.

C’est d’ailleurs pour ces raisons qu’au moment de demander un prêt immobilier, l’assurance peut poser problème. Pourquoi et comment réagir dans ce cas ? Nous vous disons tout.

Assurance emprunteur et policier : quels sont les risques du métier ?

Il est difficile de nier l’évidence : policier est un métier à risque. Chargé du maintien de l’ordre, il n’est pas rare que ces professionnels soient pris à partie et soient blessés ou tués. Bien qu’entrainés, les policiers se doivent d’affronter des situations problématiques pouvant aller de la simple altercation entre deux individus à la gestion d’un acte terroriste (tel que celui du Bataclan).

Évidemment, la notion de danger évolue en fonction des services et les policiers dédiés à l’administration prennent bien moins de risques que ceux sur le terrain.

Dans tous les cas, parce qu’il est souvent confronté à la misère sociale et humaine, le policier doit faire preuve d’un véritable sang-froid qui peut générer du stress. Sans oublier les horaires et le faible salaire comparé à la fonction.

Assurance emprunteur et policier : quelles garanties ?

En tant que fonctionnaire, un policier n’a pas à redouter la perte d’emploi.

Ceci étant dit, tout contrat d’assurance emprunteur implique au minimum une garantie décès et PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie). En tant que policier, vous pouvez aussi demander une garantie ITT, IPT ou IPP afin de vous couvrir en cas d’accident.

Dans tous les cas, l’assurance vous demandera de répondre à un questionnaire de santé qui s’intéressera autant à votre situation professionnelle que personnelle. Bien que la prise en charge se fera en fonction de vos réponses, nous vous conseillons d’y répondre aussi honnêtement que possible afin d’éviter de mettre votre projet immobilier en danger (en risquant une nullité de contrat).

Assurance emprunteur et policier : comment optimiser son contrat ?

Heureusement, afin de privilégier le pouvoir d’achat des emprunteurs, l’État a mis en place un certain nombre de dispositifs pour choisir un contrat d’assurance autre que celui de sa banque (contrat groupe). En effet, depuis l’instauration de la loi Lagarde, il est devenu aisé de sélectionner une délégation d’assurance avant la signature du prêt.

À cela s’ajoutent les lois Hamon et Bourquin qui offrent la possibilité de remplacer son contrat d’assurance durant la première année de souscription et à chaque date anniversaire.

Sans oublier la convention AERAS qui peut vous accompagner si vous présentez des risques de santé aggravés.

N’hésitez pas à contacter un courtier d’assurance tel que Wedou pour mettre toutes les chances de votre côté pour trouver le contrat optimal.

◄ Retour
  • Sommaire

◄ Retour
HelperHelper
Aide ?
X

Besoin d'aide ?

Chatter avec un conseiller
Planifier un rendez-vous
Faire une simulation