À quoi sert une assurance emprunteur : obligatoire ou facultative ?

Romain Gerbet
Community manager

Quand on souhaite réaliser un crédit important (ce qui est souvent le cas des prêts immobiliers), on se tourne vers un organisme de crédit pour obtenir une certaine somme d’argent.

On signe donc un contrat de prêt comprenant une assurance emprunteur. Celle-ci étant relativement chère, de nombreux clients se posent des questions sur son utilisation et son obligation de souscription par les banques.

Notre article va vous aider à y voir plus clair.

 

Le rôle d’une assurance emprunteur

C’est un fait : la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Du jour au lendemain, une perte de travail ou un accident peut tout faire basculer. Les organismes prêteurs le savent. C’est pourquoi, quand on leur demande une forte somme d’argent, ils veulent se protéger en proposant une assurance emprunteur.

Le rôle de cette assurance est simple : si vous ne pouvez rembourser votre crédit (pour des raisons diverses et variées), l’assurance prend le relai. La banque récupère son argent et vous ou votre famille n’avez pas à supporter les conséquences de cet imprévu.

À noter : on vous parlera sûrement de quotité. Cette notion importante correspond au montant sur lequel vous êtes couvert par l’assurance. Généralement, les banques demandent une quotité d’au moins 100% pour une personne seule. Pour un couple d’emprunteurs, on peut jouer sur les types de couvertures (50% de quotité pour chacun, une personne couverte à 100% et l’autre à 0% ou bien les deux membres du couple couverts à 100%).

Si vous empruntez sur 20 ou 25 ans, cette assurance emprunteur peut vous permettre d’envisager l’avenir plus sereinement et de faciliter l’accès à un prêt immobilier.

 

Une assurance emprunteur est-elle obligatoire ou facultative ?

La question à se poser maintenant : est-il obligatoire de souscrire une assurance emprunteur ?

D’après la loi, l’assurance emprunteur est facultative. Par contre, les organismes emprunteurs obligent généralement à souscrire ce type d’assurance pour se couvrir.

De ce fait, si vous voulez obtenir un prêt auprès d’une banque, vous serez sans doute obligé de souscrire une assurance emprunteur. Dans le cas contraire, la banque vous demandera une hypothèque ou un nantissement sur un compte bancaire (contrat d’assurance vie, par exemple).

Dans tous les cas, nous vous conseillons de vous intéresser aux garanties obligatoires (garantie décès, garantie Perte Totale et Irréversible d’Autonomie / PTIA ou garantie Invalidité Permanente Totale / IPT) et garanties facultatives (permettent de couvrir des situations très précises telles que la perte d’emploi, la pratique d’un sport à risque, l’Incapacité de Travail Temporaire etc.).

Ceci étant dit, il est important de noter que l’organisme d’assurance peut ne pas être corrélé avec celui de votre organisme emprunteur. C’est pourquoi il est important de faire jouer la concurrence au moment de la création du contrat ou au cours de celui-ci (grâce à la loi Hamon et à l’amendement Bouquin).


Aide

Faq

Un conseil ?

Être
rappelé

Chatter avec Wedou

Prendre rendez-vous