À quoi sert une assurance emprunteur : remboursement indemnitaire ou forfaitaire ?

Romain Gerbet
Community manager

Bien que non obligatoire légalement, la plupart des banques imposent la souscription d’une assurance emprunteur à chaque demande de crédit immobilier. En effet, ces établissements financiers veulent se couvrir en cas de problème entraînant une perte de revenu plus ou moins importante.

De ce fait, en tant qu’emprunteur, vous devez trouver l’assurance emprunteur qui vous correspond, aussi bien au niveau de la couverture que du coût. Sans oublier de réfléchir aussi aux modalités de remboursement (indemnitaire ou forfaitaire). 

C’est d’ailleurs le sujet de cet article. 

Remboursement indemnitaire de l’assurance emprunteur

Généralement proposé par les contrats d’assurance groupe des banques, le remboursement indemnitaire prend en compte aussi bien votre perte de revenus que les prestations de la Sécurité Sociale (et des autres organismes de protection sociale).

De ce fait, ce type de remboursement intervient après la prise en charge financière de la Sécurité Sociale. Il peut donc arriver que l’assurance n’ait rien à vous payer.

En effet, celle-ci n’a aucune obligation de remboursement et cette aide ne peut pas être cumulée avec les autres aides sociales.

Comprendre le remboursement forfaitaire de l’assurance emprunteur

Autre possibilité : le remboursement forfaitaire qui est généralement proposé par les délégations d’assurance.

Contrairement au remboursement indemnitaire, le remboursement forfaitaire est fixé au préalable par l’assurance et est calculé en pourcentage de votre mensualité.

Ainsi, l’assurance ne tient compte ni de vos prestations sociales ni de votre perte de revenu pour se charger du remboursement de vos mensualités de prêt si besoin est.

À savoir : si vous avez souscrit un crédit immobilier à 2, l’assurance prendra en charge le remboursement des mensualités en fonction de la quotité assurée emprunteur.

Quel type de remboursement choisir ?

Comme nous l’avons précisé, le remboursement forfaitaire est proposé généralement avec un contrat de délégation d’assurance tandis que le remboursement indemnitaire sera inclus dans les contrats groupe. Ainsi, en fonction du type d’assurance sélectionnée, vous n’aurez peut-être pas le choix.

Ceci étant dit, si vous le pouvez, préférez opter pour un remboursement forfaitaire qui est plus protecteur que le remboursement indemnitaire.

Toutefois, ce type de prise en charge implique des cotisations plus onéreuses.

Dans tous les cas, il faut savoir que ces deux types de remboursement ne concernent pas la garantie décès et la garantie PTIA (Perte Totale et Irréversible d’Autonomie) puisque, pour ces deux garanties, l’assurance se charge de rembourser la totalité du capital.

Sont donc concernées par les remboursements forfaitaires et indemnitaires toutes les autres garanties (Invalidité Permanente Totale/IPT, Invalidité Permanente Partielle/IPP, Incapacité Temporaire Totale de Travail/ITT, Incapacité Temporaire Partielle de Travail/IPT et Perte d’Emploi).

 

Vous voulez en savoir plus ? Les experts Wedou sont à votre disposition pour vous conseiller et vous aider à trouver l’assurance emprunteur optimale.


  • Sommaire

Aide

Faq